/sports/racing
Navigation

Stuart Friesen pourrait marquer l’histoire de son pays

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI | Victorieux la semaine dernière à Phoenix, Stewart Friesen souhaite accomplir un exploit qu’aucun pilote canadien n’a réalisé dans l’histoire : celui de remporter un championnat dans l’une des trois divisions principales du NASCAR aux États-Unis.

Le pilote de 36 ans, originaire de Niagara-on-the-Lake, en Ontario, est l’un des quatre finalistes qui se disputeront vendredi soir, au circuit de Homestead en Floride, le titre dans la Série des Camionnettes Gander Outdoors.

À l’instar des deux autres disciplines, la Série XFinity et la Coupe Monster, le NASCAR couronnera ses champions en fin de semaine à l’occasion du dernier week-end d’activités de la saison 2019.

Deux victoires

À sa seconde saison à temps plein en Camionnettes, Friesen s’est maintenu dans le peloton de tête à maintes reprises, remportant une première victoire en août dernier au circuit d’Eldora, en Ohio, sur un revêtement, la terre battue, où il a fait ses classes.

Il se fait d’ailleurs un devoir de courir au moins une fois par année à l’Autodrome Granby lors de la visite des bolides de la Série Dirtcars où il s’était classé septième en juillet après avoir gagné la course un an plus tôt.

Mais la tâche s’annonce ardue pour Friesen. Les trois autres pilotes qui convoitent le titre ne sont pas les derniers venus. Matt Crafton compte deux championnats à sa fiche dans la série des Camionnettes, Brett Moffit, lui, en vise un deuxième alors que Ross Chastain, avec ses trois victoires en 2019, est aussi un candidat logique aux grands honneurs.

Une dernière pour Labbé

La présence d’Alex Labbé à Homestead est un autre élément local qu’il faudra surveiller. Le pilote de la région de Victoriaville en sera, lui, à son dixième départ cette année dans la série XFinity samedi.

Ses récentes participations dans l’antichambre de la Coupe Monster lui ont valu les éloges de bon nombre d’observateurs. Il a inscrit le meilleur résultat de sa carrière au circuit routier de Charlotte quand il a rallié l’arrivée au sixième rang en septembre.

« J’espère poursuivre sur cette belle lancée, a dit Labbé. Je veux terminer ma saison sur une bonne note. »

À sa seule présence à Homestead l’an dernier, le pilote de 26 ans avait terminé au 21e rang. « C’est un circuit particulier où on frôle les murs comme nulle part ailleurs surtout en fin d’épreuve, a-t-il renchéri. C’est un beau défi. »