/news/consumer
Navigation

Un chandail des Fêtes orné d’un mouton ensanglanté pour dénoncer l’industrie de la laine

Un chandail des Fêtes orné d’un mouton ensanglanté pour dénoncer l’industrie de la laine
Photo PETA

Coup d'oeil sur cet article

Connu pour ses coups d’éclat, l’organisme PETA a mis en vente cette semaine un tout autre genre de chandail de Noël afin de dénoncer l’industrie de la laine.  

Rappelant les traditionnels «chandails laids» portés lors du temps des Fêtes, celui conçu par le groupe d’activistes porte l’inscription «la laine fait mal» et est orné d’un mouton en peluche, blessé et ensanglanté.    

Ce faisant, PETA (Pour une éthique dans le traitement des animaux) espère mettre la «laideur» de l’industrie de la laine à l’avant-plan et faire réagir dans les réunions des Fêtes, peut-on lire dans la description du produit.    

Le morceau de vêtement, vendu en ligne pour 150$ américains, fait d’ailleurs partie d’une campagne plus large de PETA qui appelle les consommateurs à acheter des chandails qui ne sont pas fabriqués avec de la laine animale.    

En ce sens, le tricot proposé par l’organisme est fait d’acrylique.    

Rappelons que PETA avait fait sourciller plus d’un internaute en août dernier, alors que le groupe de défense des animaux avait fait griller un faux chien sur un barbecue, en face de la tour Eiffel, à Paris.