/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Carte blanche à Louis Morissette ?

Coup d'oeil sur cet article

 J’ai adoré le film Le Mirage, scénarisé par Louis Morissette et dans lequel il tenait le rôle principal. Un film dont j’ai pris la défense alors qu’il a injustement été snobé par le milieu, selon moi. J’avais adoré le regard lucide de Louis Morissette sur les mœurs de son époque. 

 J’ai donc très, très hâte de voir le prochain film du duo Louis Morissette (coscénariste et acteur) Ricardo Trogi (à la réalisation), qui s’intitule Le guide de la famille parfaite, et qui va parler d’overparenting

 Sauf que je ressens un léger malaise quand je vois dans une émission produite par Louis Morissette une « plogue » pour ce film, qui est produit par KO24, la compagnie de Louis Morissette. 

 TOUTTE EST DANS TOUTTE 

 Sur le site ici.tou.tv de Radio-Canada, on trouve la série Les Morissette et moi en bref. « D’une durée de cinq minutes chacune, ces capsules donnent un accès privilégié à l’univers professionnel et personnel de Véronique Cloutier et de Louis Morissette ». 

 Le plus récent épisode s’intitule Le film de Louis. On y suit le tournage du Guide de la famille parfaite (produit par sa compagnie KO24) dans une émission (produite par sa compagnie KOTV) diffusée à vero.tv (la station de sa femme). 

 Il produit une émission dans laquelle il est lui-même interviewé parlant du film qu’il produit lui-même. Et qui paye pour tout ça ? Vous et moi, à même le budget de la société d’État... 

 Dans un autre épisode des Morissette et moi en bref, on suit Véro dans ses répétitions pour le gala des Gémeaux (qu’elle a animé de main de maître). On voit Louis qui vient lui porter, dans la salle de maquillage, le Gémeaux qu’elle vient de remporter pour « Meilleure animation : émissions ou série d’entrevues ou talk-show » pour la saison 3 de Rétroviseur

 J’ai déjà dit tout le bien que je pense de Rétroviseur, où Véro excelle dans l’interview. Mais Rétroviseur est produite par KOTV. On a donc une émission produite par KOTV, dans laquelle on voit le producteur de KOTV remettre un Gémeaux à sa femme pour une émission qu’il produit lui-même. 

 Dans un autre épisode des Morissette et moi en bref, on se glisse dans les coulisses de Rétroviseur. Encore une fois, on a donc une production KOTV qui documente une autre production de KOTV. Comme une mise en abyme de l’autopromo au cube. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

 Coudonc ! Est-ce que vero.tv est devenu sans qu’on le sache LCNCCM, Le Canal de nouvelles en continu des Cloutier-Morissette ? 

 Je connais beaucoup de producteurs au Québec qui rêveraient de bénéficier d’un tel plateau d’argent, l’occasion d’être payé par la société d’État pour produire des émissions dans lesquelles ils pourraient faire la promotion de leurs propres productions. 

 UN KO OMNIPRÉSENT 

 Louis Morissette est excessivement talentueux, comme comédien, comme chef d’entreprise, comme scénariste, alouette. Il produit de la télé de grande qualité (Plan B., 1res fois), des films, il publie des magazines (Véro et Elle Québec), et des livres. 

 Louis Morissette produit aussi le magazine culturel Esprit critique à Ici Artv. 

 J’exerce donc mon propre « esprit critique » pour poser la question : éprouvez-vous le même malaise que moi devant cette autoconvergence à la télévision d’État ?

  • Sophie Durocher anime On n’est pas obligé d’être d’accord de midi à 13h sur QUB radio: