/news/politics
Navigation

Chefferie PLQ: un autre appui pour Anglade, Barrette renonce

Chefferie PLQ: un autre appui pour Anglade, Barrette renonce
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Gaétan Barrette renonce à se porter candidat à la chefferie du PLQ.

L’ancien ministre de la Santé a annoncé vendredi le fruit de sa réflexion sur son fil Twitter. 

«À tous ceux et celles qui m'ont appuyé pour la chefferie, merci infiniment! Genre de décision difficile, mais que je pense dans être dans l'intérêt du parti! Et rassurez-vous, je reste! Avec le même niveau d'énergie», a-t-il gazouillé. 

Pour l’heure, Dominique Anglade est la seule candidate déclarée dans la course au trône libéral. Et elle continue d’engranger des appuis au sein du caucus des députés. Onze élus ont déjà grossi les rangs du clan Anglade. 

«Une vraie Québécoise»

La dernière en lice, Christine St-Pierre, estime que l’ancienne vice-première ministre du gouvernement Couillard incarne la «modernité» requise pour affronter la CAQ. 

«Oui elle est issue des communautés culturelles, mais c’est une vraie Québécoise, c’est une passionnée du Québec, c’est une femme qui a une expérience professionnelle importante, (...) francophone, qui a à cœur le français et aussi avec un profil économique», a-t-elle soutenu, en entrevue avec notre Bureau parlementaire. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Selon elle, Dominique Anglade a le profil que recherchent bien des Québécois. «Notre nationalisme à nous, c’est un Québec ouvert, ouvert sur le monde, qui envoie un bon message à travers nos partenaires et à travers le reste de la planète», insiste-t-elle. 

Le Québec est-il prêt pour une première ministre issue des communautés culturelles? «Moi, je ne veux pas qu’on l’identifie (comme étant issue) des communautés culturelles, mais ça se voit, alors je pense qu’il faut (l’identifier comme) une Québécoise qui a le potentiel, qui est déterminée, qui a la capacité professionnelle de remplir cette fonction-là», précise-t-elle. 

Si elle appuie Dominique Anglade, Christine St-Pierre préfère tout de même une course à un couronnement. 

Rappelons que le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, vient de quitter la présidence de l’UMQ pour réfléchir à la possibilité de se porter candidat à la direction du PLQ. 

La députée libérale Marwah Rizqy est toujours en réflexion. 

La campagne au leadership sera officiellement lancée le 23 novembre.