/weekend
Navigation

Un cœur déraciné

Entre ici et là-bas, Michèle Matteau, Les Éditions David, 170 pages, dès 14 ans
Photo courtoisie Entre ici et là-bas, Michèle Matteau, Les Éditions David, 170 pages, dès 14 ans

Coup d'oeil sur cet article

Ganaëlle a 17 ans. Sa famille vient de là-bas. Mais, depuis trois ans, elle est ici. Là-bas, c’est en Afrique de l’Est, un pays dont l’adolescente n’entend pratiquement plus jamais le nom. Depuis que sa famille s’est réfugiée à Ottawa, Ganaëlle essaie – et veut réellement – devenir une Canadienne à part entière. Cependant, elle est confrontée aux valeurs traditionnelles de ses parents et à de nouvelles habitudes et coutumes. Parviendra-t-elle à se trouver elle-même ?

Naître là-bas et réapprendre à vivre ici. C’est comme si la terre des ancêtres de la jeune Ganaëlle n’avait plus de nom. Depuis l’arrivée de sa famille au Canada, l’adolescente continue sans cesse d’entendre parler de « là-bas », sans que personne n’en prononce vraiment le nom... Déterminée, Ganaëlle est plus que prête à faire du Canada son nouveau chez-elle ! Cependant, ses parents, même si au fond ils sont pleins de bonnes intentions, freinent ses élans d’indépendance, de libre expression et de confiance. Elle veut faire comme les autres jeunes d’ici, mais ses parents, eux, ont encore des valeurs de là-bas bien ancrées dans leur tête et leur cœur. Doit-elle écouter sa petite voix intérieure ou celle de ses ancêtres ?

Double quête identitaire

Les récits d’immigrants venus trouver refuge au Canada pour rebâtir leur vie et recommencer à zéro sont tous très personnels, car chacun a un chemin et un bagage différents. C’est avec une douceur imprégnée d’authenticité et de réalisme que l’auteure Michèle Matteau nous fait vivre un de ces récits – fictif, oui, mais très crédible – à travers les yeux d’une adolescente des plus attachantes. Avec Ganaëlle, on découvre une jeune femme qui creuse et qui creuse continuellement pour trouver sa force intérieure et la dévoiler au reste du monde... Elle est peut-être de là-bas, mais ce n’est pas pour rien que son destin l’a menée jusqu’ici et elle compte bien vivre pleinement sa nouvelle vie.

Un court récit touchant et marquant, avec des moments de bonheur, de complicité familiale, de belles découvertes, mais aussi de déchirements, Entre ici et là-bas aborde le sujet de la quête identitaire commune à tous, jeunes et moins jeunes, peu importe la nationalité. C’est un réel plaisir de voir une splendide jeune femme s’épanouir, au fil des pages, et finir par vaincre le déracinement en s’ouvrant pleinement au monde d’ici, sans pour autant oublier là-bas !

À LIRE AUSSI

La boussole magique

Paul McCartney, illustrations de Kathryn Durst, Éditions Michel Lafon, 39 pages, pour les enfants 
de 2 à 7 ans
Photo courtoisie
Paul McCartney, illustrations de Kathryn Durst, Éditions Michel Lafon, 39 pages, pour les enfants de 2 à 7 ans

Oui, oui, c’est bel et bien le célèbre Paul McCartney qui signe ce superbe album jeunesse ! Lui-même grand-père de huit petits-enfants, il a toujours souhaité écrire un livre pour les grands-parents, afin de les accompagner à raconter une histoire à leurs petits descendants. Bob, Em, Lucy et Tom passent le week-end chez leur grand-père, un dénommé Papy. Malheureusement pour eux, le beau temps n’est pas au rendez-vous. C’est ennuyant de regarder les gouttes de pluie tomber par la fenêtre ! Qu’à cela ne tienne, Papy a une idée de génie : il sort des cartes postales de sa poche de pantalon et grâce à une boussole magique, la joyeuse bande se téléporte ailleurs. L’histoire parfaite pour remplir de magie les yeux de tous les enfants !

Cochon dingue a peur

Karine Lachapelle, Marijo Meunier et Luc Michaud, illustrations de Tristan Demers, Les Éditions de la Bagnole, 64 pages, dès 7 ans
Photo courtoisie
Karine Lachapelle, Marijo Meunier et Luc Michaud, illustrations de Tristan Demers, Les Éditions de la Bagnole, 64 pages, dès 7 ans

Avis à tous les parents : la populaire émission jeunesse de Télé-Québec a désormais une série de livres ! Conçue et écrite par les mêmes scénaristes, il s’agit d’une série documentaire qui aborde des thématiques différentes et qui met en vedette, évidemment, l’adorable et espiègle Néo, le fameux cochon dingue de l’émission. Le premier volet explore le thème de la peur. Que ce soient des nombres qui font peur (par exemple : le 13 et le 666), la liste des cauchemars les plus fréquents ou des peurs volontaires (visiter une maison hantée ou faire un tour de manège), vous découvrirez que toutes les raisons sont bonnes... ou pas bonnes, pour avoir peur ! Le second volet, Cochon dingue fait la fête, en librairie le 13 novembre.

Infectés (tome 1)

Marc-André Pilon, Éditions Hurtubise, 272 pages, dès 14 ans
Photo courtoisie
Marc-André Pilon, Éditions Hurtubise, 272 pages, dès 14 ans

Les lecteurs (avertis) friands d’horreur et de suspense auront de la difficulté à décrocher de cet univers « zombiesque ». C’est le premier jour de la fin du secondaire pour Zachary et ses amis Dilkaram et Camille. Mais oh, surprise : c’est aussi le premier jour de la fin du monde ! Une vidéo d’une attaque bestiale à La Ronde devient virale et une terrible maladie infectieuse se répand à la vitesse de l’éclair. Même s’il est un fan de films d’horreur, Zachary n’en croit pas ses yeux en voyant des personnes se transformer en cannibales ! Le suspense persiste et l’intrigue demeure forte et bien ficelée, de la première page jusqu’à la dernière. Un roman bien de chez nous qui explore brillamment le genre horreur. Vivement la suite !