/weekend
Navigation

«Je vais au bout de mes rêves avec cet album-là» – René Turgeon

Le chanteur country René Turgeon
Photo Courtoisie Le chanteur country René Turgeon.

Coup d'oeil sur cet article

Après 13 albums country dont les deux derniers se sont écoulés à 20 000 exemplaires, René Turgeon a l’impression d’être arrivé au bout de son rêve avec son 14e opus, Héritage de Noël.

Grâce à une pléiade de duos avec de grands noms de la musique, il réalise maintenant qu’il est enfin reconnu par ses pairs après toutes ces années.

Mario Pelchat, Yves Lambert, Maxime Landry, Patrick Norman, Émilie et Paul Daraîche, aussi réalisateur de l’album, lui ont tous dit oui pour interpréter des classiques comme Les enfants oubliés, La plus belle nuit, Père Noël arrive ce soir ou Joyeux Noël.

Cet entrepreneur de la Beauce qui mène une double carrière fait cavalier seul en produisant ses albums lui-même depuis une quinzaine d’années. Tranquillement, il a gagné non seulement le cœur du public, mais aussi sa place au sein de l’industrie, une grande fierté pour lui.

«En premier lieu, cet album-là, c’est un cadeau que je me fais à moi », confie avec fierté celui qui a mis toute son énergie dans le projet depuis cet été, et qui savoure toutes les facettes de sa carrière musicale.

«J’ai atteint mon objectif, ajoute-t-il. Je me suis prouvé en tant qu’homme d’affaires. Là, je me prouve en tant qu’artiste qui est capable de côtoyer ces gens-là.»

Retour au folklore

Il n’y a pas plus ancré dans nos racines qu’un album de Noël country, et particulièrement celui de René Turgeon, dont les sonorités nous ramènent au folklore. «Paul [Daraîche] me dit souvent : “Change pas, garde tes racines”. Alors cet album-là, c’est ça. Je voulais que ce soit un album proche des gens. Ça reflète les Noëls et les jours de l’An québécois», dit-il.

Le titre Héritage de Noël fait référence à ses propres souvenirs. «Ce sont des chansons que je jouais à Noël quand j’avais 14 ans. Mon grand-père m’assoyait dans un coin de la cuisine avec guitare et je commençais à jouer à midi. Je finissais à 8 h, quand le monde partait», se remémore-t-il.


♦ L’album Héritage de Noël est en vente maintenant.