/weekend
Navigation

La fin de 40 printemps

Paul Piché
Photo Courtoisie, Laurence Labat Paul Piché.

Coup d'oeil sur cet article

Le printemps prochain, Paul Piché mettra un terme à sa tournée 40 printemps. Les célébrations auront duré trois ans pour le chanteur, qui en a profité pour enregistrer un album de duos avec plusieurs artistes qu’il admire.

« L’an prochain, on sera rendu à 43 printemps ! » lance Paul Piché en riant. Quand il a annoncé le premier concert de 40 printemps, au Centre Bell en mars 2017, le chanteur ne pensait jamais que le projet de célébration susciterait autant d’enthousiasme auprès du public.

Après un deuxième spectacle, cette fois-ci au Centre Vidéotron de Québec, Paul Piché s’est lancé dans une tournée dans toute la province. Et chaque soir, il invitait deux ou trois artistes à partager le micro.

Il y a quelques semaines est venue l’idée de faire un concert ultime de cette tournée, au printemps 2020, et d’inviter tous les artistes qui ont participé à la tournée. À la Place Bell, ils y seront presque tous. Et tant qu’à organiser ce spectacle, Paul Piché a aussi voulu enregistrer un disque de duos.

« C’est un album un peu différent des autres disques de duos, dit-il. Puisque les duos ont eu le temps de prendre de la maturité avec la tournée, ça paraît sur l’album. »

Paul Piché
Photo courtoisie

QUATRE DUOS EXPLIQUÉS

Le Journal a demandé à Paul Piché de commenter quelques duos parmi les 13 de l’album. Les artistes invités ont aussi dit ce qu’ils pensaient du chanteur de 66 ans.

Heureux d’un printemps (avec Patrice Michaud)

Paul Piché : « Ça ouvre le disque d’une très belle façon. L’effet est tout de suite là, avec Patrice qui commence à chanter. Avec son timbre, sa vision et sa façon à lui. C’est vraiment spécial. »

Patrice Michaud : « Il a des chansons immortelles, immenses dans l’héritage culturel québécois. C’est une invitation que je n’allais pas laisser passer. »

Ne fais pas ça (avec Florence K)

Paul Piché : « J’aime beaucoup chanter avec elle et on a adapté la chanson à sa façon. Dans mon show, c’est plus rock. Mais là, on l’a faite plus acoustique, c’est plus typique flamenco. »

Florence K : « Paul est un monument de notre chanson. Non seulement il a toujours su trouver le mot juste dans ses textes, mais il a le don de créer des mélodies qui nous hantent... pour le meilleur ! »

Réjean Pesant (avec Émile Bilodeau)

Paul Piché : « C’est une chanson qu’il aurait pu quasiment composer. Ça lui ressemble beaucoup. Il est théâtral dans sa voix. Ça adonne parfaitement dans une chanson où il y a plusieurs personnages. »

Émile Bilodeau : « Paul est une idole, un modèle, et maintenant un ami. Il est le meilleur exemple de l’amour que l’on peut porter à son métier. »

Chu pas mal mal parti (avec Yann Perreau)

Paul Piché : « Ça m’a rassuré de voir qu’il y a des artistes qui peuvent être engagés comme lui. De voir qu’il a choisi une de mes plus vieilles compositions que les gens reconnaissent, c’est intéressant. »

Yann Perreau : « C’est un artiste que j’ai beaucoup écouté et qui m’a influencé quand j’ai commencé à écrire des chansons à l’adolescence. C’est une des voix importantes du Québec. La chanson Chu pas mal mal parti est d’une actualité déconcertante. »


♦ L’album 40 printemps est présentement sur le marché. Paul Piché terminera sa tournée avec un concert ultime le 1er mai 2020 à la Place Bell, en compagnie de plusieurs artistes invités.
 
♦ Pour les détails : paulpiche.net