/sports/racing
Navigation

Max Verstappen gagne non sans peine

Max Verstappen gagne non sans peine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Malgré quelques tentatives de dépassement de Lewis Hamilton tard dans l’épreuve, Max Verstappen a su résister pour remporter le Grand Prix de Formule 1 du Brésil, dimanche, à Sao Paulo. 

Ayant décroché la position de tête durant les qualifications tenues la veille, le vainqueur a signé sa troisième victoire de la saison, grimpant sur le podium une huitième fois. Déjà assuré de son sixième titre mondial en carrière, Hamilton s’est fait remarquer à quelques reprises. Le porte-couleurs de Mercedes a essayé de se faufiler devant Verstappen (Red Bull) avec une dizaine de tours à faire, mais en vain. Puis, dans les derniers instants, sa voiture a touché la Red Bull d’Alexander Albon sur un dépassement. 

Hamilton a retraité au garage en troisième place, soit derrière Pierre Gasly (Toro Rosso). Cependant, les organisateurs de l’épreuve lui ont décerné une pénalité de cinq secondes pour son accrochage avec Albon, ce qui lui a finalement valu le septième rang. Le verdict a permis à l’Espagnol Carlos Sainz fils (McLaren) de prendre le troisième échelon. Il s’agit de son premier podium en F1. 

Par ailleurs, la journée s’est très mal terminée pour l’écurie Ferrari, qui a vu ses pilotes Charles Leclerc et Sebastian Vettel impliqués dans un incident avec environ cinq tours à effectuer. Le second d’entre eux a voulu dépasser son coéquipier, mais les roues des deux bolides se sont touchées, et la course des conducteurs concernés a aussitôt pris fin. 

De son côté, le Québécois Lance Stroll a été incapable de franchir la ligne d’arrivée, ayant abandonné pendant que les responsables de la piste s’affairaient à nettoyer celle-ci après la mésaventure de Ferrari. 

«Il n’y a pas grand-chose à dire aujourd’hui [dimanche]. C’était vraiment un après-midi décevant», a indiqué Stroll au site internet de l’écurie Racing Point. «J’ai roulé sur des débris provenant de l’accident des Ferraris, et ma course était finie. [...] C’est dommage, car jusqu’à cet événement, j’avais une stratégie d’un seul arrêt [aux puits], mes pneus performaient bien, et nous étions en position d’aller chercher des points.» 

La saison 2019 de la F1 prendra fin le 1er décembre à Abou Dabi.