/entertainment
Navigation

Plonger dans le sport

PLongeon Dimanche Quebec
Photo courtoisie, Plongeon Québec

Coup d'oeil sur cet article

Si nous devions inventer une expression pour qualifier ce sport, on pourrait dire qu’il est « techni-artistico-acrobatique » ! En effet, le plongeon conjugue des habiletés techniques, physiques et artistiques, puis éveille l’acrobate chez ceux qui le pratiquent.

Le plongeon est un sport qui se porte bien chez nous, surtout depuis que des Québécois inspirants s’illustrent sur la scène internationale, dans des événements comme les Jeux olympiques, pendant lesquels le plongeon profite d’une grande visibilité télévisuelle. À ce jour, Plongeon Québec compte plus de 4000 membres.

« Le plongeon a particulièrement gagné en popularité dans les cinq dernières années, car Plongeon Québec a mis de l’avant un programme d’initiation clé en main, disponible partout au Québec », affirme Johanne Boivin, coordonnatrice du programme récréatif Plouf !, qui comprend six niveaux d’habiletés destinés aux jeunes.

« Le but est d’initier un grand nombre de jeunes à l’activité du plongeon et de leur faire aimer ce sport. Ici, on recherche le plaisir dans un environnement sécuritaire », précise la fédération.

Au terme du programme, le participant est en mesure de réaliser un plongeon retourné en position groupée sur le tremplin et même un saut périlleux arrière ainsi qu’un saut périlleux et demi par en avant, explique Mme Boivin.

ARO est le seul club de plongeon des régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Portneuf et Charlevoix. Il compte 314 membres et offre des cours de plongeon dans sept piscines de Québec et de Saint-Augustin.

Pour petits et grands

Des cours de plusieurs niveaux sont disponibles pour les enfants.
Photo courtoisie, Plongeon Québec
Des cours de plusieurs niveaux sont disponibles pour les enfants.

Dès l’âge de 3 ans, un enfant assisté d’un parent peut s’inscrire au programme Mini-Plongeon, pour apprendre des éléments de préparation à la pratique du sport, à la fois sur le sol, dans les airs et dans l’eau. Pour les sportifs de 5 à 11 ans, le Club suggère des cours récréatifs (niveaux 1 à 6) qui répondent aux exigences du programme Plouf ! de Plongeon Québec, tout comme ceux destinés aux ados (12 à 16 ans) heureux de pouvoir suivre un entraînement plus personnalisé, entourés de jeunes de leur âge.

Les adultes qui souhaitent s’initier à ce sport, retourner à la pratique, atteindre un objectif précis ou poursuivre leur quête d’amélioration ont aussi accès à des cours spécialement pour eux, souvent appelés les classes de maîtres.

Même s’il s’agit d’un « sport acrobatique qui demande de la flexibilité et le développement de la force-vitesse, des habiletés plus faciles à développer en bas âge », explique Mme Boivin, un adulte « avec des fibres (musculaires) à contraction rapide, qui a déjà fait des sports acrobatiques, qui peut s’orienter dans les airs et faire des pirouettes, peut performer ».

Mais pour avoir simplement du plaisir et se dépasser, être « une personne active et en bonne santé est suffisant », explique Andréanne Lafleur Caouette,entraîneuse au Club de plongeon de Québec ARO, dont le nom signifie le mariage de l’art et de l’eau.

Un entraînement à l’extérieur de l’eau est au programme.
Photo courtoisie, Andréanne Lafleur
Un entraînement à l’extérieur de l’eau est au programme.

L’entraînement à l’extérieur de l’eau, prévu en début de cours, contribuera justement à développer notamment certains muscles et la flexibilité qu’exige ce sport, dit-elle.

Repousser ses limites

Pour suivre des cours de plongeon, il est essentiel de se sentir à l’aise dans l’eau, surtout la tête sous l’eau et de savoir nager, car les cours ont lieu dans la portion profonde de la piscine. Il faut aussi être « un peu acrobate dans l’âme et avoir une certaine audace dans le caractère », affirme Mme Lafleur Caouette.

Du point de vue psychologique, le plongeon améliore la concentration, la gestion du stress et de la peur, en plus d’amener au dépassement et à la réalisation de soi, explique Mme Boivin. Les plongeurs repoussent leurs limites et ont souvent en eux le goût du risque.

« Le plongeon fait vivre des émotions fortes, pendant que ça tourne et qu’on est dans les airs », soutient Mme Lafleur Caouette, des émotions qui nourrissent le plongeur à chaque saut.

Le plongeon permet de développer plusieurs habiletés dont la coordination.
Photo courtoisie, Andréanne Lafleur
Le plongeon permet de développer plusieurs habiletés dont la coordination.

Physiquement, ce sport développe plusieurs habiletés, dont l’équilibre, la flexibilité, la tenue, la coordination, la force et la vitesse, l’orientation spatiale, l’entrée à l’eau, en plus de faire grandir l’envie de s’améliorer, d’atteindre son objectif personnel et de reproduire le plongeon parfait simplement pour le plaisir.

Toutefois, pendant leur apprentissage, certains plongeurs récréatifs pourraient être invités à prendre part à des compétitions. « Leurs capacités, leur courage et le nombre d’heures passées à l’entraînement » seront alors déterminants.

Pour s’initier

  • Pour connaître les endroits offrant des cours de plongeon dans votre région, visitez le site plongeon.qc.ca
  • Pour s’inscrire à des cours offerts par le Club de plongeon de Québec ARO, dont la période d’inscriptions débutera le 2 décembre, rendez-vous à aroplongeon.ca