/opinion/columnists
Navigation

Déceptions et changements

Déceptions et changements
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au quart de la saison dans la LNH, force est d’admettre qu’il y a eu plusieurs déceptions parmi les hommes masqués, dont trois gagnants du trophée Vézina, Andrei Vasilevskyi, Sergei Bobrovsky et Pekka Rinne.

Les huit autres gardiens titulaires (en début de saison du moins) exclus de notre Top 30 sont, dans l’ordre du classement, Joonas Korpisalo (Blue Jackets), Carter Hart (Flyers), Devan Dubnyk (Wild), Craig Anderson (Sénateurs), Martin Jones (Sharks), Jimmy Howard (Red Wings), Jonathan Quick (Kings) et Cory Schneider (Devils), qui vient d’être placé au ballottage.

Même si le jeu du gardien n’est pas toujours la seule cause de statistiques peu enviables, il est exceptionnel de constater que 11 gardiens numéro un sont présentement exclus de notre Top 30, comparativement à six à pareille date l’an dernier, soit Jake Allen, Martin Jones, Cam Talbot, Matt Murray, Mike Smith et Roberto Luongo.

Un an plus tard, Luongo est à la retraite, Smith et Talbot ont changé d’adresse et de statut, Allen a perdu son poste de numéro un à St-Louis et Murray soulève des doutes à Pittsburgh. Au moins, Jones commence à démontrer des signes encourageants chez les Sharks et on sait qu’il peut faire un bon travail.

Changements à venir

Est-ce que les problèmes des 11 gardiens numéro un présentement exclus de notre Top 30 sont annonciateurs de changements à venir ?

Dans le cas des deux gardiens russes, résidant en Floride, Vasilevskiy (Lightning) et Bobrovsky (Panthers), ils sont bien en selle tout comme Dubnyk et Jones à un moindre degré. Le jeune Hart (Flyers) n’a pas à s’inquiéter lui non plus. Il est doué et il apprend.

Rien n’est certain, toutefois pour les six autres gardiens identifiés. Rinne (37 ans) et Anderson (38 ans) seront les prochains à signer leurs papiers de retraite (avec Henrik Lundqvist, 25e au classement). Reste à savoir quand. Anderson est en fin de contrat. Rinne, joueur le plus utile de l’histoire des Predators selon les dires du directeur général, David Poile, est lié pour une autre saison.

On se demande si Schneider n’est pas au bout du rouleau à 33 ans tellement les blessures l’ont affligé. Au même âge, Quick est en meilleure condition avec un contrat valide pour trois autres saisons, mais ce n’est pas jojo chez les Kings. Jimmy Howard (Wings) a 35 ans et on prépare l’avenir à Detroit.

Petr Mrazek (Hurricanes) et Joonas Korpisalo (Blue Jackets) n’ont pas encore prouvé qu’ils étaient de véritables gardiens numéro un. À 35 ans, Corey Crawford est de retour dans notre Top 30 (18e) et on lui souhaite de rester en santé.

La LNH est de plus en plus une ligue de jeunes et de bons gardiens pointent à l’horizon. De façon générale, un important changement de garde du filet s’annonce d’autant plus que Seattle aura son équipe en 2021-22. À suivre...

Price en avance sur l’an dernier

Carey Price a fait un bond de huit rangs dans notre classement, cette semaine, pour atteindre le 11e échelon, un sommet pour lui cette saison. Il est en avance sur la dernière campagne, alors qu’il occupait le 28e rang à pareille date avec une fiche de 7-4-4, 0,900, 3,05. Il avait terminé la saison en force pour finir au sommet du palmarès. Il domine la ligue au chapitre des victoires avec 10 en compagnie de Marc-André Fleury et Braden Holtby.

Les bons gardiens aident souvent leurs coéquipiers à mieux jouer et c’est le cas de Connor Hellebuyck (4e) chez les Jets. « On jouait mal en début de saison, mais Connor nous donnait une chance de gagner tous les soirs et nous jouons beaucoup mieux devant lui, maintenant », a reconnu son capitaine, Blake Wheeler.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Robin Lehner CHI 10319
2 Darcy Kuemper ARI 10288
3 Thomas Greiss NYI 10270
4 Connor Hellebuyck WPG 10232
5 Anders Nilsson OTT 10169
6 Tuukka Rask BOS 10165
7 Marc-Andre Fleury VEG 10149
8 Ben Bishop DAL 10146
9 Jaroslav Halak BOS 10134
10 Jordan Binnington STL 10114
11 Carey Price MTL 10110
12 John Gibson ANA 10103
13 David Rittich CGY 10094
14 Mikko Koskinen EDM 10091
15 Anton Khudobin DAL 10056
16 Philipp Grubauer COL 10056
17 Frederik Andersen TOR 10052
18 Corey Crawford CHI 10050
19 Linus Ullmark BUF 10040
20 Mike Smith EDM 10033
21 Jacob Markstrom VAN 10031
22 Matt Murray PIT 10028
23 Semyon Varlamov NYI 10027
24 Thatcher Demko VAN 10005
25 Henrik Lundqvist NYR 9982
26 Carter Hutton BUF 9971
27 Brian Elliott PHI 9970
28 Braden Holtby WSH 9950
29 MacKenzie Blackwood NJD 9927
30 Petr Mrazek CAR 9905
31 Andrei Vasilevskiy TBL 9889
32 Joonas Korpisalo CBJ 9863
33 Carter Hart PHI 9863
34 Pekka Rinne NSH 9845
35 Devan Dubnyk MIN 9813
36 Craig Anderson OTT 9805
37 Martin Jones SJS 9784
38 Jonathan Bernier DET 9782
39 Sergei Bobrovsky FLA 9721
40 Jimmy Howard DET 9718
41 Jonathan Quick LAK 9656
42 Tristan Jarry PIT 10222
43 Ryan Miller ANA 10027
44 Pavel Francouz COL 10009
45 Adam Werner COL 10007
46 Antti Raanta ARI 9999
47 Curtis McElhinney TBL 9965
48 Ilya Samsonov WSH 9962
49 Alexandar Georgiev NYR 9935
50 James Reimer CAR 9874
51 Alex Stalock MIN 9858
52 Sam Montembeault FLA 9836
53 Elvis Merzlikins CBJ 9754
54 Cam Talbot CGY 9739
55 Keith Kinkaid MTL 9724
56 Jake Allen STL 9724
57 Malcolm Subban VEG 9671
58 Jack Campbell LAK 9648
59 Michael Hutchinson TOR 9643
60 Juuse Saros NSH 9639
61 Aaron Dell SJS 9585
62 Antoine Bibeau COL 9546
63 Laurent Brossoit WPG 9512
64 Cory Schneider NJD 9312
65 Kasimir Kaskisuo TOR 9226
66 Oscar Dansk VEG 9171
 
Note sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.