/news/transports
Navigation

[PHOTOS] Malgré des travaux de réfection, il y a toujours des trous sur le pont de l'Île-d’Orléans

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Des plaques d’asphalte sont manquantes sur le pont de l’Île-d’Orléans, principalement aux deux extrémités de la structure.

Coup d'oeil sur cet article

Le pont de l’Île-d’Orléans, qui vient de subir une cure de rajeunissement afin d’assurer la sécurité de la structure et améliorer la qualité de la chaussée, est encore dans un état qui laisse à désirer alors que plusieurs trous sont toujours présents dans l’asphalte.

Les trous et les plaques où l’on voit le grillage du tablier du pont de l’Île-d’Orléans sont encore nombreux, malgré des travaux de réfection récemment terminés.

Un représentant du Journal a pu constater la situation mardi matin en circulant sur celui-ci. Des plaques d’asphalte sont manquantes, principalement aux deux extrémités du pont, et quelques trous sont visibles là où se trouvent certains joints de dilatation.

Un nouveau pont doit être livré pour 2027, mais la présente structure nécessite encore des travaux d’entretien, afin d’assurer la sécurité des usagers.

Quelques trous sont visibles là où se trouvent certains joints de dilatation.
Photo Stevens LeBlanc
Quelques trous sont visibles là où se trouvent certains joints de dilatation.

Pont fermé

En octobre 2018 et en avril 2019, des trous causés par un bris des joints de dilatation se sont formés dans la chaussée. Ces trous avaient forcé le ministère des Transports à fermer le pont pour des travaux d’urgence.

La structure a fait l’objet d’un important chantier, l’été dernier, qui consistait principalement à changer des joints de dilatation et à remplacer des sections de glissières de sécurité et des joints intermédiaires. Les trottoirs et certaines piles du pont ont également été réparés.

En réponse aux questions, le ministère des Transports a précisé qu’il y avait effectivement des nids-de-poule, mais sans plus. «Un surveillant est allé sur les lieux et il n’y a pas de travaux d’urgence à réaliser», a mentionné la porte-parole Mila Roy.

Des travaux de réparation de lampadaires sont prévus aujourd’hui, de même que d’autres travaux d’entretien du pont, les 21 et 22 novembre. Une circulation en alternance se fera jeudi et vendredi de 9 h à 15 h.

Des plaques d’asphalte sont manquantes sur le pont de l’Île-d’Orléans, principalement aux deux extrémités de la structure.
Photo Stevens LeBlanc
Des plaques d’asphalte sont manquantes sur le pont de l’Île-d’Orléans, principalement aux deux extrémités de la structure.

Été difficile

Malgré les imperfections encore présentes, le préfet de la MRC de l’Île d’Orléans, Harold Noël, se dit satisfait des travaux accomplis cet été.

La situation présente ne se compare pas à la situation d’octobre 2018, où l’on pouvait voir le fleuve à travers un trou dans la chaussée.

«On a eu un long été. Pour le moment, on est content de ces travaux. Pour 2020, ce sera des travaux plus courts», explique-t-il, ajoutant que d’autres travaux auront lieu au printemps.

Le pont, qui est en fin de vie, a soufflé ses 84 bougies en juillet dernier. Une autre séquence de travaux plus importants aura lieu en 2021.