/qubradio
Navigation

«La plupart des gens qui pratiquent une religion sont complètement pour une société laïque», selon le cofondateur d'Unité Québec

Le président de la communauté juive de Québec et cofondateur d'Unité Québec, David Weiser.
Photo Simon Clark/Agence QMI Le président de la communauté juive de Québec et cofondateur d'Unité Québec, David Weiser.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a une fausse impression que les gens qui pratiquent une religion ne veulent pas vivre dans une société laïque, selon le président de la communauté juive de Québec et cofondateur d'Unité Québec, David Weiser.  

«Il y a eu une fausse impression, je pense, qui circule un petit peu. C’est de penser que les gens qui sont religieux ne veulent pas une société laïque. C’est absolument faux, sauf encore probablement une petite petite partie. J’ai pas de statistiques, mais c’est minime, mais la plupart des gens qui pratiquent une religion sont complètement en faveur d'une société laïque», a affirmé M. Weiser à l’émission Avocats à la barre, à QUB radio.  

Selon le cofondateur d'Unité Québec, qui regroupe plusieurs associations culturelles et religieuses et qui crée des lieux de rencontre à travers plusieurs initiatives, «la plupart des gens qui étaient contre» le projet de loi 21, devenu la Loi sur la laïcité de l'État, «ce n’était pas pour protéger une religion c’était pour dénoncer une discrimination», a dit M. Weiser.  

ÉCOUTEZ l’entrevue de David Weiser, sur QUB radio:  

L’animateur et avocat François-David Bernier lui a demandé si, selon lui, les gens sont «trop frileux» et ont «peur de parler de religion».  

La religion étant un sujet «hyper complexe», David Weiser croit que la population est frileuse à parler ouvertement de la foi.  

«Le phénomène de méconnaissance, je ne veux pas dire d’ignorance, peut-être un peu xénophobie, quand on voit quelque chose de différent, c’est sûr que c’est différent, donc on se protège instinctivement», a-t-il ajouté.  

  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions