/news/transports
Navigation

Le PQ réclame un «véritable premier lien» entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-SAINTE-CATHERINE | Coincés à Baie-Sainte-Catherine en raison de la collision d’un traversier avec le quai, le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, et le député péquiste Martin Ouellet en ont profité jeudi après-midi pour envoyer un message au ministre des Transports, François Bonnardel. 

Patientant depuis plus d’une heure, ils ont démontré que plusieurs camions étaient forcés d’attendre sur la rive. 

«Ce qu’on cherche à obtenir, c’est assurément un pont sur la rivière Saguenay. Pour nous, c’est notre premier lien», a dit Martin Ouellet, qui est député de René-Lévesque, sur la Côte-Nord. 

«C’est la malédiction des traversiers. Nous, on connaît déjà ça entre Matane et la Côte-Nord. Là, c’est entre Charlevoix et la Côte-Nord», a ajouté Pascal Bérubé. 

Les députés ont également partagé une photo d'eux sur Twitter pour demander un pont au gouvernement caquiste. 

M. Bérubé a conclu en disant que ce n’était pas le bon moment pour qu’un problème survienne, parce «qu’ils vont encore en parler». 

Rappelons qu’en juin 2018, le gouvernement libéral de Philippe Couillard avait confirmé le lancement d’un bureau de projet pour relier Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac par un pont, au-dessus de la rivière Saguenay. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.