/news/politics
Navigation

Les élus vont rajuster leur rémunération à Lévis

Les élus vont rajuster leur rémunération à Lévis
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Comme plusieurs autres villes du Québec, Lévis va modifier la rémunération de ses élus municipaux afin de compenser l’imposition fédérale additionnelle de l’allocation de dépenses.

Le projet de règlement modifiant la rémunération des élus devrait être adopté le 16 décembre en séance régulière. L’avis de motion a été déposé jeudi.

Au fédéral, l’allocation de dépenses prévue pour les élus est désormais imposable depuis le 1er janvier 2019.

En plus de son salaire annuel, l’élu municipal reçoit une allocation de dépenses, d’un montant maximal de 16 767 $, prévue par la loi.

«Pas un sou de plus»

La modification à la loi canadienne a pour effet de réduire la rémunération des élus.

La Ville estime que son nouveau projet de règlement est juste et équitable puisqu’il maintient pour les élus les mêmes conditions qui prévalaient avant le 1er janvier 2019.

«Les élus n’ont pas un sou de plus dans leurs poches», a répété le maire Gilles Lehouillier. Montréal, Québec, Saguenay, Sherbrooke et Gatineau ont fait la même chose. Pour Lévis, le rajustement global totalisera 95 000 $ annuellement. Le salaire du maire sera de 157 345 $.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.