/entertainment
Navigation

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne

Le Musée des Ursulines accueille une exposition de jouets dédiée à la famille

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

S’il faut répéter aux enfants de ne pas toucher lors d’une visite au musée, la nouvelle exposition du Musée des Ursulines propose tout le contraire. Les petits s’en donneront à cœur joie dans une salle qui leur fera découvrir 150 pièces de la fascinante collection de jouets anciens que les sœurs ont conservés. 

C’est en jouant que l’on devient grand est la toute première exposition du Musée du Pôle culturel du Monastère des Ursulines, situé dans le Vieux-Québec, dédiée à la famille. 

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

Dans la salle, les enfants peuvent glisser, ramper, ouvrir des petites portes ou des pupitres anciens d’écoles qui renferment des trésors qui datent de plusieurs décennies. 

Un jeu de serpents et échelles qui datent de 1900, une des premières éditions canadiennes des planches de Monopoly ainsi qu’un jeu de règles raviveront les souvenirs des plus grands. 

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

En vitrine, on retrouve des artefacts exposés au public pour la première fois. Des poupées faites à la main, un jeu de croquet, extrêmement populaire entre 1850 et 1950, et un jeu de quilles en bois sont tirés de la collection des Ursulines qui comptent plus de 30 000 artefacts. 

«Ces artefacts témoignent de la pratique des loisirs et du jeu dans les différents pensionnats», souligne la directrice générale du musée, Sophie Limoges. 

«La place du jeu était importante, ajoute-t-elle. C’était pour que ces enfants, qui leur étaient confiés, puissent s’épanouir. Elles ont compris très tôt dans notre histoire que c’est par le jeu qu’on développe notre langage, notre motricité, qu’on éveille nos sens, développe notre curiosité, et surtout, qu’on apprend à vivre ensemble.» 

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

Rajeunir la clientèle 

L’objectif de cette exposition à visiter en famille est clair : rajeunir la clientèle. Selon la directrice, 80 % des visiteurs du Musée des Ursulines sont âgés de 55 ans et plus. 

«On veut rejoindre les enfants d’âge scolaire et préscolaire, explique Sophie Limoges. On a beaucoup de touristes, mais on veut aussi attirer les gens de Québec, qui nous connaissent très peu et parfois, pas du tout. » 

Cette année, le Musée des Ursulines a accueilli 12 000 visiteurs et 40 000 pour la chapelle. 

Cinq expositions 

Pendant que les enfants s’amusent, les parents peuvent découvrir une des cinq expositions fascinantes du musée, montées dans d’anciennes salles de classe sur trois étages. 

 Parmi les artefacts anciens qui nous ouvrent tout un pan de la vie des Ursulines dès leur arrivée en 1639, notons un piano Chickering & Sons de 1853, ainsi que plusieurs instruments de musique qui ont fait partie de leur éducation. 

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

On y retrouve également des instruments qui ont servi à enseigner les sciences et des vêtements qui témoignent de leur cheminement au pensionnat. 

Mais la plus impressionnante collection est celle au premier étage, où se trouvent, dans une petite salle, des broderies qui datent des années 1600. Utilisées pour parer les autels, les broderies prenaient entre 5000 et 15 000 heures à concevoir.  

[PHOTOS] Musée des Ursulines: s’amuser à l’ancienne
Photo Stevens LeBlanc

► Tous les détails sont disponibles sur le site polecultureldesursulines.ca.