/sports/baseball
Navigation

Un joli magot pour Yasmani Grandal

Un joli magot pour Yasmani Grandal
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Receveur le plus convoité sur le marché des joueurs autonomes du baseball majeur, Yasmani Grandal a jeté son dévolu sur les White Sox de Chicago, qui lui ont accordé un contrat de quatre ans et de 73 millions $, jeudi.

Conséquemment, l’athlète de 31 ans touchera en moyenne 18,25 millions $ par année pendant cette entente. Ce montant est identique à la somme qu’il a gagnée lors de la dernière campagne.

«L’équipe avec laquelle je signais m’importait peu, tant et aussi longtemps que je vois qu’il y a un bon futur au niveau des lanceurs, a raconté Grandal au site internet du baseball majeur. Si je peux aider les lanceurs, c’est tout ce qui compte.»

«Leur discours de vente a été : “Regarde les jeunes artilleurs que nous avons et à ceux qui s’en viennent. On a une opportunité de gagner et on pense que tu peux les aider.”»

Une information que le directeur général Rick Hahn a aussitôt confirmée, rappelant qu’en plus d’être un bon professeur pour les jeunes, Grandal est un aussi travailleur acharné.

«Yasmani était tout en haut de notre liste de priorités, a dit Hahn. Nous avons agi rapidement pour acquérir ses services.»

En 2019, Grandal a porté l’uniforme des Brewers de Milwaukee après trois saisons disputées chez les Padres de San Diego et quatre autres avec les Dodgers de Los Angeles. En 153 matchs avec les Brewers, il a conservé une moyenne au bâton de ,246, totalisant 28 circuits et 77 points produits.

Le Cubain a été invité deux fois à la classique des étoiles du baseball majeur (2015 et 2019) et a participé à la Série mondiale à autant d’occasions, soit avec les Dodgers en 2017 et 2018.