/investigations
Navigation

Groupe Mach prévoit investir un demi-milliard
 à Québec

Groupe Mach prévoit investir un demi-milliard
 à Québec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Depuis 2015, Groupe Mach a multiplié les transactions dans la capitale et les emplettes ne sont pas encore complétées, foi du président. Ce dernier prévoit injecter un demi-milliard de dollars d’ici 10 ans pour redévelopper des sites et réaliser d’autres acquisitions.   

• À lire aussi: [CARTE INTERACTIVE] À qui appartient Québec?

• À lire aussi: Reportage sur les édifices: connaissez-vous bien Québec?

«Québec est un marché très intéressant qui a été un peu oublié durant des années. Par le passé, certains promoteurs avaient peur d’aller à Québec sous prétexte que c’était une petite ville avec peu de liquidité», indique le président du Groupe Mach, Vincent Chiara.      

Son entreprise est présente dans la capitale depuis 11 ans. Au cours des quatre dernières années, la direction a toutefois été plus agressive sur le marché en réalisant l’achat de propriétés, dont la facture totale dépasse les 130 millions $, dans le quartier Saint-Roch et sur la Grande Allée.      

Et d’autres annonces devraient avoir lieu au cours des prochains mois, promet M. Chiara. «Une transaction est sur le point d’être conclue pour un immeuble dans Saint-Roch», note l’homme d’affaires de Montréal.      

«Pour réussir à Québec, il faut avoir des intentions à long terme. Il faut aussi être présent sur place», conseille-t-il. Et pourquoi Saint-Roch?      

«Il y a un changement dans les habitudes des usagers. Les gens cherchent aujourd’hui un espace le fun dans un quartier amusant. Ils veulent avoir des restaurants, une salle d’entraînement, des espaces verts, la possibilité de rester proches de leur lieu de travail et un transport en commun à proximité. Saint-Roch a aussi des loyers moins dispendieux», répond-il.      

Les plus gros  

Selon des données du Groupe Altus, dans le secteur des immeubles de bureaux, Groupe Mach occupe le premier rang comme propriétaire dans Saint-Roch, avec sept immeubles, et la deuxième place sur la colline Parlementaire.      

C’est La Capitale Immobilière qui rafle la première position avec quatre immeubles.      

Dans le secteur de l’hôtellerie, l’homme d’affaires Jean-Guy Sylvain et ses associés sont très présents en haute-ville avec Le Concorde (406 chambres) et le Delta (377 chambres).      

Dans Lebourgneuf, c’est le Fonds de Placement Immobilier BTB qui possède le plus de superficie à la location avec ses cinq propriétés.      

«Depuis 10 ans, le tiers des nouveaux pieds carrés à Québec dans le secteur du bureau a été construit dans Lebourgneuf», avance Alain Roy, directeur général du groupe Altus.      

Boulevard Laurier   

Du côté du boulevard Laurier, le Fonds de placement immobilier Cominar est parmi les plus gros joueurs grâce à Place de la Cité et au Complexe Jules-Dallaire.      

Ivanhoé Cambridge est aussi présent avec les centres commerciaux Laurier Québec et Place Ste-Foy.