/weekend
Navigation

«On n’est pas allés au bout de ce qu’on pouvait faire» – Louis Morissette

Louis Morissette et Véronique Cloutier
Photo d’archives, Agence QMI Louis Morissette et Véronique Cloutier

Coup d'oeil sur cet article

Après une première tournée de quatre ans et 300 représentations, Véronique Cloutier et Louis Morissette retrouveront les planches l’été prochain pour un second spectacle d’humour. Ils s’offrent cette fois-ci une tournée beaucoup moins imposante.

L’idée d’un deuxième spectacle a toujours plané dans la tête du couple. À tel point que Louis Morissette écrivait déjà le deuxième spectacle durant le premier. Trois semaines après la fin de la tournée, il réservait déjà les salles. Mais cette fois-ci, pas question de partir sur la route pendant quatre ans : la deuxième mouture sera présentée 100 soirs, pas plus.

«J’avais envie de recommencer, mais dans un contexte différent, explique Louis Morissette à l’autre bout du fil. J’ai trouvé ça assez exigeant faire 300 spectacles, avec tout le reste de nos activités. Et aujourd’hui, nos enfants ont 17, 15 et 10 ans. Ils ont leur vie et on a un autre beat de famille. C’est plus compliqué.»

Même si Véro est friande de variétés, il n’y aura ni danse ni effets visuels dans Les Morissette II. La confiance et l’aisance qu’elle a acquises sur scène au fil de ces 300 représentations permettront au couple de s’orienter vers le stand-up plus pur.

«Avec le premier, on n’est pas allés au bout de ce qu’on pouvait faire, estime Louis Morissette. On va être encore meilleurs, on va aller encore plus loin, mais ça s’aligne pour être quelque chose qui est beaucoup plus sobre. On va être plus dans le contenu, dans un décor simple.»

Parler aux couples

L’écriture du spectacle est pratiquement terminée, affirme Louis Morissette, qui s’est entouré de François Avard à la script-édition et Benoit Pelletier à la mise en scène. Les premières lectures publiques auront lieu en janvier, et la tournée s’amorcera avec une résidence de 16 soirs à Sainte-Thérèse, le 5 août 2020.

Les numéros seront construits autour de sujets personnels, comme la pression d’être de bons parents, les défis de vieillir à deux, mais aussi de la pression sociale à l’égard des femmes. «Véro est une mère de famille de trois enfants qui travaille beaucoup. Des fois, elle en a plein son casque, et elle va se permettre de le dire.»

Louis Morissette assume pleinement que le duo attire un public de couples typiques «dans la quarantaine, avec deux enfants, qui courent le hockey les fins de semaine», et c’est à eux qu’ils vont s’adresser.

Ils reviendront aussi sur les critiques dont ils ont fait l’objet en se portant signataires du fameux Pacte pour la transition, l’automne dernier. «Moi, je voulais embarquer, ça venait me toucher. Véro avait des réserves. Ç’a amené des discussions avec les enfants, et on va revenir là-dessus.»


► Les billets pour la tournée des Morissette sont en vente maintenant. Pour chaque billet vendu, 2 $ seront remis à la Fondation Véro et Louis.