/finance
Navigation

Serge Godin vend pour 16,5 M$ d’actions de CGI

Coup d'oeil sur cet article

Dans cette chronique, nous vous proposons un survol des transactions d’initiés dans les entreprises publiques québécoises, les investissements dans les jeunes entreprises d’ici et les analyses de titres d’actions en bourse.  

Le fondateur de CGI vend  

Photo d'archives, Agence QMI

Le fondateur de CGI (GIB), Serge Godin, a récemment vendu des actions de l’entreprise de Montréal spécialisée dans les technologies de l’information. Le président exécutif du conseil d’administration de CGI a vendu le 13 novembre dernier un bloc de 157 198 actions à des prix variant entre 105,40 $ et 105,77 $, selon les informations transmises aux autorités boursières. Le montant de la transaction a dépassé les 16,5 millions $. M. Godin détient toujours 279 683 actions de CGI. Un autre administrateur de CGI, Gilles Labbé (ancien président d’Héroux-Devtek), a aussi décidé de vendre des actions. Ce dernier a vendu 7292 actions le 12 novembre dernier à des prix allant de 105,70 $ à 105,83 $, d’après les autorités boursières. Depuis le début de l’année, le prix de l’action de CGI a avancé de 30 % à la Bourse de Toronto, terminant la séance hier à 108,30 $.  

Le patron de CAE vend aussi   

Photo d'archives, Martin Alarie

Plusieurs hauts dirigeants de CAE (CAE) ont récemment vendu des actions du fabricant de simulateurs de vols de Montréal. Le PDG de CAE, Marc Parent, a notamment liquidé un bloc de 53 500 actions à un prix variant de 35,55 $ à 35,64 $, selon les informations transmises aux autorités boursières. Le montant de la transaction a dépassé 1,9 million $. M. Parent détient toujours 1,7 million d’actions de CAE. La vice-présidente aux affaires publiques et communications mondiales de CAE, Hélène V. Gagnon, a pour sa part vendu le 18 novembre un bloc de 11 875 actions à un prix estimé entre 35,19 $ et 35,41 $. Depuis le début de l’année, le prix de l’action de CAE a grimpé de 38 % à la Bourse de Toronto, terminant la séance hier à 35,15 $.  

Un administrateur d’Héroux-Devtek achète  

Capture d'écran, herouxdevtek.com

Un membre du conseil d’administration d’Héroux-Devtek (HRX) vient d’acquérir des actions du fabricant de trains d’atterrissage de Longueuil. James J. Morris a acheté le 13 novembre dernier un bloc de 13 200 actions à des prix variant de 18,63 $ à 19,79 $, selon les informations transmises aux autorités boursières. M. Morris détient maintenant 35 000 actions d’Héroux-Devtek. Depuis le début de l’année, le prix de l’action d’Héroux-Devtek a grimpé de plus de 44 % à la Bourse de Toronto, terminant la séance hier à 18,50 $.  

Robert Tremblay entre au c.a. de Mazarin  

Robert Tremblay vient de faire son entrée au conseil d’administration de Mazarin (MAZ). M. Tremblay est président et fondateur de Med Opt-Tech, société médicale spécialisée dans le domaine de l’endoscopie et des instruments chirurgicaux. Mazarin est une société minière de Thetford Mines qui se consacre au développement de minéraux industriels au Québec.  

Le titre d’HEXO reprend vie  

Photo d'archives, Christopher Nardi

Le titre du producteur de cannabis de Gatineau, HEXO (HEXO), a repris vie cette semaine à la Bourse de Toronto. Après avoir atteint un plancher cette année à 2,11 $ lundi dernier, le titre d’HEXO a touché la barre des 3,52 $ jeudi pour terminer la séance hier à 2,85 $. À la fin avril 2019, le titre d’HEXO avait atteint un sommet à 11,11 $. HEXO est le plus important fournisseur de cannabis de la Société québécoise du cannabis (SQDC). HEXO a déclaré récemment une perte de 81,5 millions $ au cours de la dernière année. HEXO dit détenir 33 % des parts de marché de la vente légale de cannabis au Québec.