/sports/fighting
Navigation

«Quatre ou cinq ceintures» dans la mire de Marie-Ève Dicaire

«Quatre ou cinq ceintures» dans la mire de Marie-Ève Dicaire
PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

Coup d'oeil sur cet article

Invaincue en 17 combats, Marie-Ève Dicaire (17-0-0) pourrait-elle bientôt changer de catégorie? 

• À lire aussi: Plusieurs spectateurs ont quitté pendant le combat de Marie-Ève Dicaire 

• À lire aussi: Dicaire gagne un combat sans saveur 

Au lendemain de sa victoire par décision unanime contre la Vénézuélienne Ogleidis Suarez, la championne de l’IBF chez les super-mi-moyennes a réitéré que son but ultime est d’affronter la meilleure du métier chez les 147 livres. 

«Je veux mettre la main sur le plus de ceintures que possible chez les 154 livres», a-t-elle d’abord précisé dans une entrevue au réseau LCN, dimanche matin. 

«Gagner en crédibilité et aller chercher des combats d’unification pour obtenir un gros combat contre Cecilia Braekhus où il y aura quatre ou cinq ceintures en jeu.» 

Âgée de 38 ans, la Norvégienne (35-0-0, 9 K.-O.) montera dans le ring samedi prochain à Monte-Carlo où elle défendra ses quatre ceintures contre l’Argentine Victoria Noelia Bustos. 

«Un style qui n’est pas le mien» 

Face à Suarez, Dicaire s’est dite plus agressive que par le passé. La Québécoise affrontait une boxeuse qui n’avait pas subi de défaite depuis 2013. 

«J’ai su boxer avec un style qui n’est pas le mien, a-t-elle expliqué. De façon générale, je suis une contre-attaquante qui va reculer beaucoup.» 

«Cette fois-ci, j’ai passé (du) début à la fin en boxant par en avant (et) en m’imposant.»