/lifestyle/columnists
Navigation

Comment alerter mon père?

Coup d'oeil sur cet article

Mes parents ont divorcé alors que j’avais 18 ans. Mon père s’est remarié un an plus tard avec une fille beaucoup plus jeune que lui. Ils ont eu deux enfants ensemble. Des enfants qui ont été élevés dans un laxisme assez étonnant si je compare à la rigidité de mon père envers moi dans ma jeunesse.  

Comme j’ai eu deux garçons de mon côté, à peu près en même temps que mon père a fondé sa deuxième famille, son fils fréquente le même collège que les deux miens. L’autre jour à table, mon plus vieux nous a révélé que son oncle, puisque c’est comme cela qu’on doit l’appeler en réalité, fréquente des revendeurs de drogue et qu’il consomme régulièrement, selon eux. On a demandé à nos garçons de garder le silence là-dessus pour ne pas ébruiter la chose. 

Mais, avec mon mari, on a reparlé de l’affaire en fin de soirée pour en arriver à la conclusion qu’il fallait peut-être en parler aux parents, tout en ne sachant pas comment le faire pour ne pas avoir l’air de faire du bavassage de bas étage. Comme il s’agit d’un jeune de 13 ans que ses parents surprotègent et à qui ils accordent une liberté sans retenue, on a peur de leur réaction. 

Anonyme 

Le comportement à risque de ce garçon à un âge crucial pour son avenir mérite que vous y accordiez une attention particulière. Votre père et sa conjointe devraient être sensibles à votre préoccupation, vu que vous avez vous-même des garçons du même âge que le sien. Ce sera à eux ensuite à agir pour le bien de leur fils.