/sports/fighting
Navigation

Aucune inquiétude pour David Lemieux

Aucune inquiétude pour David Lemieux
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

David Lemieux remontera dans le ring le 7 décembre prochain, au Centre Bell, contre l’Ukrainien Max Bursak. Si le Québécois a eu des problèmes à respecter la limite chez les poids moyens (160 lb), il n’a aucune inquiétude à se conformer chez les super-moyens (168 lb).

«Ça ne sera pas difficile, a confié Lemieux, mardi matin, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de la chaîne TVA Sports. Ne vous inquiétez pas, je respecterai la limite de poids. Ça va bien aller. Je vous promets un bon combat.»

Lemieux (40-4-0, 34 K.-O.) remontera dans le ring après une absence de plus d’un an. Son dernier combat remonte à septembre 2018 lorsqu’il avait liquidé Gary O’Sullivan.

«Mon corps a eu le temps de récupérer de plusieurs petites blessures que j’ai eues lors des camps que je devais faire, a continué Lemieux. Je n’avais jamais le temps de gérer ça. [...] La petite pause a été bénéfique.»

Toutefois, Bursak (35-5-2, 16 K.-O.) ne sera pas à prendre à la légère, puisqu’il n’a jamais visité le tapis de sa carrière. Si Lemieux est déclaré vainqueur, il a toujours le même but par la suite.

«Je reviendrai fort le 7 décembre, a indiqué sans détour Lemieux. En 2020, un affrontement contre Canelo [Alvarez], c’est le but.»

«On avait une entente verbale après le combat contre O’Sullivan, mais il a changé d’idée par la suite. [...] Mais oui, j’y crois encore.»