/news/health
Navigation

Les pharmaciens ne veulent plus négocier avec McCann

bloc pharmacien pharmacie medecin urgence Female pharmacist holding medicine bottle giving advice to customer in chemist shop or pharmacy
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) a annoncé, mercredi, qu'elle allait cesser de négocier avec la ministre de la Santé Danielle McCann, qu'elle accuse de ne pas connaître ses dossiers.

L'AQPP est engagée dans un processus de négociations avec le gouvernement concernant l'implantation d'un nouveau mode de rémunération pour les pharmaciens, une première depuis 1972.

Or, la ministre McCann a évoqué ces négociations au cours de l'étude détaillée du projet de loi 31, mardi. Cette loi doit permettre un élargissement des tâches des pharmaciens, entre autres en leur permettant d'administrer des vaccins, de prescrire des médicaments en vente libre ou d'ajuster des ordonnances.

bloc pharmacien pharmacie medecin urgence Female pharmacist holding medicine bottle giving advice to customer in chemist shop or pharmacy
Photo Simon Clark

Cette association entre les deux dossiers a écœuré l'AQPP. «La ministre doit comprendre que nos membres ont été profondément déçus et même insultés par les propos qu’elle a tenus et les gestes qu’elle a posés», a affirmé sans détour le président de l'association, Benoit Morin.

«En liant l’abolition de la franchise et de la coassurance à la négociation en cours avec les pharmaciens, et en déposant un amendement qui vient directement affecter leur rémunération, la ministre démontre à la fois son incompréhension du dossier et son absence de volonté de faire avancer le processus de négociation», a-t-il précisé par communiqué.

Les pharmaciens réclament que la franchise et la coassurance, une forme de taxe perçue sur les services offerts en pharmacie et reversée au gouvernement, soient abolies sur tous les services cliniques en pharmacie, et non pas sur seulement certains d'entre eux. «Sinon, toute cette bonne volonté de la part de la ministre d’améliorer l’accès au système de santé sera vouée à l’échec», estime M. Morin.

L'AQPP demande maintenant l'intervention du Conseil du Trésor pour faire débloquer le dossier.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.