/news/politics
Navigation

Sondage Léger-Le Journal: Catherine Dorion n’est pas un «monstre», dit Manon Massé

Sondage Léger-Le Journal: Catherine Dorion n’est pas un «monstre», dit Manon Massé
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

En baisse dans les sondages, Québec solidaire estime que les Québécois finiront par apprécier sa colorée députée Catherine Dorion, dont les coups d’éclat font régulièrement les manchettes.   

• À lire aussi: La lune de miel de François Legault continue, mais...  

• À lire aussi: Les partisans libéraux préfèrent Coderre à Anglade et Cusson  

• À lire aussi: Legault pas surpris de la perte d’appuis de la CAQ  

«Quand je suis arrivée, j’étais la bibitte que le monde aimait bien rappeler que j’étais différente, a commenté la cheffe parlementaire de QS, Manon Massé. [...] Aujourd’hui, plus personne ne parle de ma moustache. Les gens ont vu de quel bois je me chauffe. C’est de ça que les gens vont se rendre compte de Catherine.»     

Mme Massé reconnaît «qu’on a entendu beaucoup parler des vêtements de Catherine Dorion à travers les médias dans les derniers mois». «Ceci étant dit, par exemple, je l’ai vue prendre des positions très fortes sur la question du patrimoine, des relations internationales... Les gens, tranquillement, vont découvrir Catherine», dit-elle.     

  • Jean-Marc Léger est revenu sur les résultats du sondage à l'émission On n'est pas obligé d'être d'accord, à QUB Radio:

«Nous, on fait notre travail sur le terrain. Et je vous dis que, sur le terrain, Mme Dorion n’est pas le monstre que vous tentez de me décrire», a commenté Mme Massé.     

Appuis en baisse  

Un sondage Léger-Le Journal dévoilé mercredi démontre que Québec solidaire a perdu 5% d’appuis dans la population depuis mars 2019. Les solidaires récoltent désormais la faveur de 10% des électeurs.        

«Ce n’est pas le premier sondage en 13 ans qu’on voit. Les sondages se suivent et, si on avait écouté les sondages à la dernière élection, on n’aurait pas eu dix députés», fait valoir Manon Massé.     

Pas question, donc, de changer de cap, alors que QS mise résolument sur l’environnement depuis la dernière élection. La lutte aux changements climatiques est «la proue» du navire solidaire. «C’est ce qui nous permet de résonner dans le cœur du monde parce qu’ils savent bien que, pas de planète, le reste ne va pas bien», dit Mme Massé.      

  • À REGARDER AUSSI: