/news/politics
Navigation

Sondage Léger-Le Journal: les partisans libéraux préfèrent Denis Coderre à Dominique Anglade et Alexandre Cusson pour la chefferie du PLQ

Coup d'oeil sur cet article

Les partisans libéraux préfèrent l’ex-maire Denis Coderre aux deux candidats déclarés à la chefferie du PLQ.   

 • À lire aussi: La lune de miel de François Legault continue, mais...  

• À lire aussi: François Legault pas surpris de la perte d’appuis de la CAQ 

• À lire aussi: Catherine Dorion n’est pas un «monstre», dit Manon Massé 

Pour l’heure, Dominique Anglade et Alexandre Cusson suscitent peu d’engouement chez les sympathisants libéraux, révèle un sondage Léger-Le Journal.      

La course à la succession de Philippe Couillard est officiellement lancée. Première sur les blocs de départ, la députée de Saint-Henri–Sainte-Anne ne récolte que 12 % d’appuis chez les électeurs libéraux.        

  • Écoutez l'entretien d'Emmanuelle Latraverse avec Richard Martineau à QUB Radio.   

Elle devance néanmoins son seul rival, le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.      

Parmi les personnalités suivantes, laquelle ferait le meilleur ou la meilleure chef pour le Parti libéral du Québec?    

  • (Résultats chez les répondants sympathisants au PLQ)            

«Électeurs déçus»  

«Les électeurs sont déçus des choix actuels, analyse le sondeur Jean-Marc Léger. [Dominique Anglade], c’est une personne qui n’a pas un tirant d’eau dans toutes les strates de la population, les jeunes, les plus âgés et ainsi de suite. C’est la même chose pour Alexandre Cusson».      

C’est l’ancien numéro un de la Ville de Montréal Denis Coderre, dont le nom a circulé abondamment dans les derniers mois comme prétendant au trône libéral, qui vole la vedette.      

   

  • Richard Martineau a commenté le sondage à Politiquement incorrect sur QUB radio:       

  

Bérubé, favori au PQ  

Une campagne à la direction du Parti québécois sera lancée après les Fêtes.       

Le seul candidat en lice à ce jour, le député Sylvain Gaudreault, n’a pas la faveur de beaucoup d’électeurs péquistes.      

Ironiquement, c’est le chef intérimaire péquiste Pascal Bérubé qui suscite le plus d’engouement dans les rangs du PQ. En théorie, ce poste le disqualifie de la campagne au leadership.      

Le chef bloquiste, Yves-François Blanchet, qui vient de faire élire 32 députés à la Chambre des communes, bénéficie lui aussi d’un appui important des partisans du PQ.      

Même si elle a déjà annoncé qu’elle ne serait pas de la course à la chefferie, la députée Véronique Hivon peut compter sur l’appui de nombreux sympathisants.      

Même chose pour l’ancien chef péquiste Pierre Karl Péladeau, patron de Québecor.      

Parmi les personnalités suivantes, laquelle ferait le meilleur ou la meilleure chef pour le Parti québécois?   

  • (Résultats chez les répondants sympathisants au PQ)            

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.