/sports/hockey
Navigation

L’Océanic résiste

Rimouski arrache une victoire de 3 à 2 au Phœnix de Sherbrooke

Zachary Bolduc a marqué son neuvième filet de la saison alors que l’Océanic se trouvait en désavantage numérique.
Photo d’archives, Didier Debusschère Zachary Bolduc a marqué son neuvième filet de la saison alors que l’Océanic se trouvait en désavantage numérique.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Jeffrey Durocher a marqué deux buts en deuxième période pour mener l’Océanic de Rimouski à un gain de 3-2 face à la meilleure formation de la LHJMQ, le Phœnix de Sherbrooke, jeudi au Colisée Financière Sun Life.

Zachary Bolduc a l’autre but des vainqueurs. La réplique est venue de Benjamin Tardif et Julien Anctil.

« Audet a connu un fort match. Il a fait des arrêts clés quand c’était le temps. C’est un des gars qui saisissent les opportunités. C’est un gros deux points contre la formation semée numéro un au Canada », a commenté l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, qui a souligné le travail de Jeffrey Durocher et de Zachary Bolduc.

Le capitaine Alexis Lafrenière a soutiré le disque au gardien Samuel Hlavaj derrière son filet pour remettre à Zachary Bolduc (9e) qui a marqué le seul but de l’engagement initial, en infériorité numérique.

L’attaquant de 20 ans Jeffrey Durocher a marqué deux buts en deuxième période, le premier, au tout début, et un autre en toute fin d’engagement, ses 5e et 6e de la saison. En voilà un qui force la main de son entraîneur pour rester dans la formation malgré la présence de quatre joueurs de 20 ans.

En début de période, il a complété une descente initiée par Luka Verreault et il a profité d’un revirement créé par Christopher Innis pour s’amener seul devant le gardien du Phœnix et le battre d’un bon tir des poignets. Le gardien de l’Océanic, Raphaël Audet, a été solide à quelques occasions.

En milieu de troisième, Benjamin Tardif a réduit l’écart à deux buts profitant du fait que le gardien de l’Océanic avait la vue voilée en avantage numérique et qu’il n’a pas vu la rondelle.

Quelques secondes après que Zachary Bolduc eut lancé par-dessus une cage déserte, Julien Anctil a réduit l’écart à un but avec 32 secondes à faire, mais l’Océanic a tenu le coup.

En bref

L’Océanic compte toujours six blessés, soit Jacob Kelly, Adam Raska, Dmitri Zavgorodniy, Colten Ellis, Maxime Collin et Ludovic Soucy... L’Océanic reçoit les Voltigeurs de Drummondville dimanche lors du traditionnel match des toutous... La rencontre sera retransmise sur TVA Sports.