/sports/racing
Navigation

Un autre pilote canadien: Nicholas Latifi intègre le grand cirque de la F1

Un autre pilote canadien: Nicholas Latifi intègre le grand cirque de la F1
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de 24 ans Nicholas Latifi sera l’un des pilotes de l’écurie Williams lors de la saison 2020 en Formule 1.

L’écurie anglaise a confirmé la nouvelle tôt jeudi. Latifi, qui est né à Montréal, fera équipe avec un autre jeune conducteur, l’Anglais de 21 ans George Russell. Fils du millionnaire Michael Latifi, le Canadien était déjà pilote d’essai avec Williams, après l’avoir été avec Force India/Racing Point en 2018. En parallèle, Latifi a aussi évolué en Formule 2 en 2019, obtenant quatre victoires pour l’équipe DAMS.

«Je suis très emballé d’annoncer que je serai un pilote Williams pour la saison 2020 de Formule 1, a-t-il écrit sur Twitter. Un rêve devient réalité pour moi et je ne le réalise pas encore tout à fait!»

«J’ai vraiment apprécié de travailler avec l’équipe cette année, l’aidant dans le développement de la voiture et apportant mon soutien peu importe où je me trouvais, que ce soit près de la piste ou à l’usine. Je regarde vers l’avant et je suis excité à l’idée de réaliser mes débuts au Grand Prix d’Australie 2020», a-t-il également indiqué dans un communiqué de son écurie.

Aussi, la dirigeante principale de l’organisation, Claire Williams, a souligné la qualité du travail accompli par son protégé.

Un autre pilote canadien: Nicholas Latifi intègre le grand cirque de la F1
Photo d'archives, AFP

«Nous tous chez Williams avons été grandement impressionnés par ce que Nicholas a accompli en Formule 2 et son engagement au sein de notre écurie, ainsi que son boulot derrière la scène. Il est devenu un membre respecté de Williams et on s’attend à le voir progresser dans son nouveau rôle pendant que nous essaierons de revenir dans le peloton des formations de pointe», a-t-elle déclaré.

Après Stroll

Prenant donc le volant du Polonais Robert Kubica, Latifi sera donc le deuxième Canadien du plateau en F1, se joignant ainsi au Québécois Lance Stroll, qui est là depuis la saison 2017. La nouvelle de son embauche n’est guère surprenante, car il a déjà participé à six séances d’essais libres de Williams cette saison.

En F2, il occupe le deuxième rang du classement général derrière le Néerlandais Nyck de Vries, qui terminera logiquement au sommet. Un arrêt reste au calendrier, soit celui des Émirats arabes unis prévu ce week-end.