/news/society
Navigation

Opération Nez rouge: un premier client pour la 36e campagne

L’Opération Nez rouge roule jusqu’au 31 décembre

Opération Nez rouge: un premier client pour la 36e campagne
Photo Didier Debrusschère

Coup d'oeil sur cet article

Les automobilistes qui ne sont pas en état de conduire peuvent à nouveau composer le 1 866 DESJARDINS pour obtenir un raccompagnement.

Une solution de transport sécuritaire est de retour avec le lancement officiel de la 36e campagne de l’Opération Nez rouge. Les conducteurs peuvent aussi composer le 418 380-5500 à Québec et Lévis.

Grâce à l’application mobile, également disponible avec une fonction de géolocalisation, les automobilistes auront les coordonnées de la centrale la plus près en tout temps. Ils pourront également planifier une alerte et connaître le temps d’attente.

Près de 55 000 bénévoles

Vendredi soir, le président-fondateur de l’Opération Nez rouge, Jean-Marie De Koninck, ainsi que la présidente d’honneur, Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la SAAQ, ont fait équipe avec le ministre des Transports François Bonnardel, afin d’effectuer le premier raccompagnement de la campagne.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, fait le premier raccompagnement.
Photo Didier Debrusschère
Le ministre des Transports, François Bonnardel, fait le premier raccompagnement.

Avec le début des partys de bureau, le ministre Bonnardel et son équipe se sont rendus à une brasserie des Galeries de la Capitale pour un court trajet vers un quartier du secteur.

Pour les semaines à venir, les automobilistes qui ne se sentent pas en état de conduire pourront faire appel à l’ONR, et ce, dans une centaine de communautés au Canada. D’ici le 31 décembre, ils seront près de 55 000 bénévoles à offrir de leur temps. Il est toujours temps de s’inscrire pour aider l’organisation.

Policiers aux aguets

En 2018, 1,9 million de dollars ont été amassés par les bénévoles et redistribués aux organismes locaux qui prennent en charge le service de raccompagnement dans leur région.

Jusqu’au 2 janvier 2020, l’ensemble des services de police du Québec intensifieront aussi leurs interventions ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue.

Cette opération se déploiera sur le thème : « Vous sortez ? Nous aussi. »

Chaque année, de 2013 à 2017, les collisions dues à l’alcool ont causé en moyenne 100 décès, soit 28 % du total des décès annuels.