/sports/others
Navigation

La séquence de podiums se poursuit pour Kim Boutin

Kim Boutin, le 9 novembre 2019.
Photo archives, Joël Lemay Kim Boutin, le 9 novembre 2019.

Coup d'oeil sur cet article

En cinq finales de la Coupe du monde jusqu'ici cette saison, la Québécoise Kim Boutin a accédé au podium les cinq fois. Samedi, elle a décroché la médaille d'argent dans l'épreuve féminine du 1500 mètres à Nagoya, au Japon, pour ainsi prolonger sa séquence de médailles dans le cadre du circuit international. 

«Ç’a été une course avec beaucoup d’action et je me suis fait prendre un peu au jeu avec d’autres patineuses, a commenté Boutin, par voie de communiqué. Les Sud-Coréennes, aussitôt que tu leur ouvres la porte, elles saisissent l'occasion. Donc, il y a eu beaucoup d’apprentissage dans cette course-là et j'ai hâte de disputer ma prochaine course de 1500m.» 

Boutin a contrôlé la majeure partie de la course en finale, alors qu'elle a cédé la tête du peloton à la médaillée d'or Ji Yoo Kim, de la Corée du Sud, avec seulement deux tours à faire. Le temps de 2:30,663 enregistré par l'athlète de Sherbrooke lui a permis de devancer l'Italienne Arianna Fontana, qui a fini troisième. 

Danaé Blais, une athlète de Châteauguay, a patiné aux côtés de Boutin à l'occasion de la première finale A individuelle de sa carrière et elle a pris le cinquième rang de ce 1500m. 

«J’étais vraiment fière, surtout d’avoir réussi à me qualifier à partir du repêchage, a mentionné Blais. Puis, de me classer pour la finale, j’étais encore plus contente. Je n’avais pas d’attentes; je voulais simplement tout donner et être combative, et je crois que j’ai bien réussi.» 

Dubois quatrième 

Chez les hommes, Steven Dubois a fini au pied du podium, samedi, avec une quatrième place au 1000m masculin. 

La Coupe du monde de Nagoya se terminera dimanche avec les épreuves masculine et féminine du 500m et du 1500m(2), ainsi que les finales du relais.