/sports/hockey/remparts
Navigation

Thomas Sigouin dit non

Les Remparts sont blanchis par un gardien du Phœnix en pleine possession de ses moyens

Remparts, Phoenix
photo courtoisie Le gardien du Phœnix de Sherbrooke Thomas Sigouin a été sensationnel hier, laissant les attaquants des Remparts sans réponses tout au long de la rencontre.

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts n’ont pas été déclassés par le Phœnix de Sherbrooke, mais ils se sont butés au mur de Thomas Sigouin, samedi soir. Le gardien de 19 ans a été solide et spectaculaire à l’occasion, repoussant les 36 rondelles des Diables rouges pour aider les siens à l’emporter 3-0 au Palais des sports Léopold-Drolet.

Patrick Guay, Nathael Roy et Julien Anctil ont marqué pour la troupe de Stéphane Julien qui est toujours parfaite en 13 matchs à domicile cette saison.

« J’ai adoré l’effort et je n’ai pas un mot à dire sur notre match de ce soir. Par contre, on a vu la différence entre un club qui joue avec confiance et un autre qui en manque. C’est dommage parce que je pense qu’on méritait mieux ce soir. On a été la meilleure équipe sur la glace, mais on s’est fait voler par leur gardien de but », estimait Patrick Roy après le match.

Pendant que leur gardien multipliait les arrêts clés – il a réservé certains de ses plus beaux en deuxième période à James Malatesta, Nathan Gaucher et Thomas Caron –, l’attaque du Phœnix a été opportuniste de l’autre côté de la patinoire, faisant chèrement payer les erreurs aux défenseurs des Remparts.

CONFIANCE

Mais toujours est-il que les Diables rouges n’ont savouré la victoire que deux fois lors de leurs douze derniers matchs. Samedi, ils ont été incapables de marquer en sept avantages numériques après avoir terminé 0 en 5 jeudi dernier face aux Tigres de Victoriaville.

Pour Roy, la confiance est la clé.

« Il ne faut pas lâcher et continuer de croire en ce qu’on fait. J’aime ce que je vois devant moi et c’est sûr que j’aimerais avoir des victoires pour appuyer ce que je dis. On n’est pas un club confiant en ce moment, mais il ne faut pas se laisser emporter par la frustration.

 Un moment donné, la rondelle va finir par entrer. On fait trop de belles choses offensivement pour qu’on ne se mette pas à marquer. On a été blanchis lors de nos deux derniers matchs sur la route, mais au moins, les chances sont là. »

PRISE II AUJOURD’HUI

Les Remparts et le Phœnix croiseront à nouveau le fer cet après-midi, cette fois au Centre Vidéotron et que son équipe ait tenu tête à la meilleure équipe du circuit samedi ne change rien pour Roy. Aujourd’hui, tout est à recommencer.

« On voit une progression dans notre jeu, on limite nos adversaires à une vingtaine de tirs et défensivement on joue de mieux en mieux. On fait encore quelques petites erreurs, mais on progresse bien. Par contre, on recommence à zéro, et demain [aujourd’hui], c’est un autre match. »

0
3
Première période
Aucun but.
Punitions: Voyer (She) 6:46, Malatesta (Qué) 7:38, St-Laurent (Qué) 19:08, Voyer (She) 19:57.
Deuxième période
1-She: Patrick Guay (10) (Voyer) 12:19 2-She : Nathael Roy (6) (Benoit) 15:43
Punitions: Voyer (She) 5:18, Savoie (Qué) 10:23, Roy (She) 11:11.
Troisième période
3-She: Julien Anctil (6) (Roy) 15:44
Punitions: Poulin (She) 6:00, Sigouin (She) (purgée par Anctil) 7:06, Gagnon (Qué) 15:29, Poulin (She) 15:29, Kreutzer (She) 16:14, Caron (Qué) 18:40.
Tirs au but
Québec 12 - 10 - 14 - 36 Sherbrooke 8 - 10 - 11 - 29
Gardiens:
Qué : Carmine-Anthony Pagliarulo (P, 9-13-0) She: Thomas Sigouin (G, 8-2-0)
Avantages numériques:
Qué : 0 en 7, She: 0 en 4
Arbitres:
Mathieu Binette, Jonathan Trudel
Juges de lignes:
Vincent Bigras, François Dussureault
ASSISTANCE:
3674