/finance
Navigation

Un résident de Pékin vend sa maison de Montréal pour 4M$

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine apporte son lot de transactions sur la scène économique. Dans cette chronique hebdomadaire, nous nous propo-sons de scruter la valse des millions qui entoure les transactions d’initiés, les ventes immobilières, les achats de biens de luxe ou autres faillites retentissantes des gens riches ou célèbres. 

Ingrid Falaise et son conjoint achètent sous l’évaluation 

Photo d'archives, Annie T. Roussel

La comédienne et auteure Ingrid Falaise et son conjoint Cédrik Reinhardt ont fait l’achat d’une maison à Montréal pour 230 000 $. La propriété avait été affichée sur le marché pour 224 900 $. « Excellent potentiel. [...] Cette maison nécessite des travaux [...]. Grand terrain avec piscine creusée (actuellement non fonctionnelle) », décrit le courtier Hubert Lavallée de Remax. L’évaluation municipale de la maison de trois chambres et une salle de bains s’élève actuellement à 279 000 $. Falaise et Reinhardt sont apparus cette année dans une émission de rénovations où ils flippent un duplex en vivant moult péripéties. 

Une maison du centre-ville à vendre pour 4 millions $ 

Capture d’écran tirée du site josephmontanaro.com

Une maison du centre-ville de Montréal acquise en 2018 par un résident de Pékin, en Chine, vient d’être remise sur le marché pour 4,1 millions $. Elle était auparavant à louer à 15 000 $ par mois. « Résidence en pierre exceptionnelle située sur l’une des rues les plus prisées de Montréal », décrit le courtier Joseph Montanaro, de la firme Sotheby’s. Jia Li, la personne chinoise qui avait acheté la maison en 2018, l’avait payée 3,38 millions $ à l’époque. C’est l’avocat William Brock, du cabinet Davies, et sa conjointe, qui la lui avaient vendue. 

Laurent Duvernay-Tardif achète à Montréal 

Photo d'archives, Jocelyn Malette

Le footballeur vedette des Chiefs de Kansas City et médecin Laurent Duvernay-Tardif a fait l’acquisition il y a quelques jours d’un condo dans un quartier branché de la métropole pour 1,1 million $. Des terrasses végétalisées sur le toit et un espace réservé pour les vélos font partie des atouts du projet où il achète, situé dans un « édifice d’héritage », selon le promoteur. 

Un premier VUS Lexus électrique 

Photo courtoisie, Lexus

La marque japonaise Lexus a dévoilé ce mois-ci en Chine son premier véhicule 100 % électrique. Le UX 300e offre une autonomie de 400 km et des performances enviables, selon la presse. Le prix n’a pas encore été dévoilé. Un représentant chez un concessionnaire Lexus du Québec nous a indiqué que ce modèle n’arriverait toutefois pas ici avant un an.