/finance/news
Navigation

Est-ce le bon moment pour vendre votre condo ?

Est-ce le bon moment pour vendre votre condo ?
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Un lecteur demande : « Je demeure à Montréal et j’ai entendu que le marché est actuellement à l’avantage des vendeurs. Est-ce le bon temps pour vendre mon condo ? »

Globalement, le marché immobilier de Montréal est un marché dit « de vendeur ». Cela signifie que le nombre de propriétés en vente (l’inventaire) est faible par rapport à la demande, ce qui place les vendeurs en position de force. Ce phénomène est à l’origine de l’accroissement des prix que nous connaissons notamment à Montréal, ainsi que dans d’autres régions du Québec.

Par exemple, le prix médian des copropriétés situées sur l’île de Montréal s’est accru de 8 % au cours de la dernière année, comparativement à 4 % pour l’ensemble du Québec pendant la même période.

Prévisions

Et selon les analystes de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), cette hausse devrait se poursuivre quelque temps, du moins pendant les deux prochaines années. Dans un récent rapport, la SCHL prévoit que la valeur marchande moyenne croîtra de 5 % à 6 % par année au cours des deux prochaines années. C’est près du double de la moyenne annuelle pour la période 2013 à 2017, qui était de 3 % par année.

Sommairement, on peut donc dire que notre lecteur détient actuellement le gros bout du bâton s’il décide de vendre son condo, et qu’il le détiendra encore au moins un ou deux ans. Mais cela ne règle pas sa question pour autant.

Devrait-il patienter ou vendre maintenant ?

S’il vend son condo, notre lecteur devra inévitablement se trouver un autre logement. Son gain réalisé à la vente de son condo pourrait être annulé, surtout s’il recherche un logement similaire dans la même ville et le même quartier. Toutefois, cela pourrait être avantageux s’il choisit par exemple de vendre son condo pour aller s’établir dans une région moins marquée par l’augmentation des prix.

Deuxièmement, dans sa décision de vendre ou non son condo, notre lecteur devra considérer sa situation personnelle. Aime-t-il son quartier ? Pourra-t-il se reloger facilement ? Souhaite-t-il encore être propriétaire ou préfère-t-il opter pour un logement locatif ? Chose certaine, la perspective de réaliser un bon coup d’argent ne sera pas la seule variable à considérer.

Conseils

  • Votre situation personnelle est le premier critère à considérer lorsqu’il est question de décider si vous devez vendre ou non votre résidence personnelle. La possibilité de réaliser un bon coup d’argent devrait venir en second. 
  • N’oubliez pas de considérer les frais de transaction (courtage immobilier, notaire, droits de mutation, déménagement) qui viendront amputer une partie du rendement réalisé à la vente. 
  • Si vous planifiez vendre votre condo pour devenir locataire, prévoyez que les prix des loyers de la grande région de Montréal devraient s’accroître dans les prochaines années. Selon la SCHL, le taux d’inoccupation des loyers pourrait chuter jusqu’à 1,3 %, ce qui mettra une pression à la hausse sur les prix.