/opinion/columnists
Navigation

C’est l’hécatombe

Coup d'oeil sur cet article

D’accord, Carey Price vient de connaître deux semaines éprouvantes qui l’ont sorti de notre Top 30, mais bizarrement, il se retrouve en bonne compagnie dans le bas de notre classement hebdomadaire avec plusieurs excellents gardiens qui déçoivent.

Jamais on n’avait imaginé qu’au début décembre, il y aurait autant de cerbères réputés à l’arrière du peloton. Du jamais-vu à ce stade-ci de la saison. Parmi eux, quatre gagnants du trophée Vézina, Andrei Vasilevskiy au 27e rang, Price au 33e, Pekka Rinne au 41e et Sergei Bobrovsky au 45e.

Deux doubles gagnants de la coupe Stanley s’ajoutent au groupe d’affligés, Jonathan Quick (47e) et Matt Murray (40e). Quick occupe le 47e rang, soit le pire classement possible puisque 47 hommes masqués rencontrent le minimum de minutes requises. La bonne nouvelle dans son cas, c’est qu’il a collé cinq bonnes performances d’affilée dernièrement. Ça lui en fait six à ses neuf dernières sorties.

D’autres gardiens fort respectables se retrouvent loin dans notre bulletin, soit Mike Smith (31e), Petr Mrazek (36e), Craig Anderson (37e), Martin Jones (39e), Devan Dubnyk (43e) et Jimmy Howard (46e).

Qui aurait pu prédire une telle hécatombe ? Fin octobre, ça pouvait s’expliquer par la variance due à un faible échantillon de matchs, mais bon sang, nous sommes rendus en décembre. Les meilleurs doivent être meilleurs que ça, même si certains vieillissent.

C’est tellement étrange comme situation. C’est un peu comme si 12 des 16 premières têtes de série du tournoi de tennis de Wimbledon étaient tombées lors des deux premiers tours et n’avaient pas atteint la ronde des 32.

Pendant ce temps dans le Top 10

Inversement, on retrouve dans le Top 10, cinq portiers qui ont fait principalement carrière comme auxiliaires ou gardiens 1A et 1B, soit Darcy Kuemper (2e), Robin Lehner (4e), Jaroslav Halak (7e), Thomas Greiss (8e) et Anton Khudobin (10e). Tout le crédit leur revient. Ils sont de grands compétiteurs.

Les vétérans Tuukka Rask (4e), Ben Bishop (6e) et Frederik Andersen (9e) sont vraiment les seuls vétérans actuellement dans le Top 10 qui sont des habitués. Dire qu’il y a deux semaines, Price cognait à la porte, au 11e rang. Il avait pourtant bien débuté le mois de novembre avec cinq bonnes performances en six rencontres.

Hellebuyck et Binnington, c’est du solide

Le jeune gardien des Jets de Winnipeg, Connor Hellebuyk (1er), n’a pas volé sa première place. Il a connu des hauts et des bas la saison dernière, mais le passé est garant du futur dans son cas. Il a dominé à tous les niveaux et il est un grand perfectionniste.

On avait quelques doutes sur Jordan Binnington (5e) suite à ses grands succès comme recrue avec les Blues de St-Louis, mais il a su garder la tête froide, ce qui démontre une très grande maturité. Ce n’est pas facile de négocier avec la gloire, mais il le fait très bien. Il joue très souvent et ça ne semble pas l’affecter. De plus, il évolue dans un bon environnement.

Épreuves personnelles

Trois gardiens de but vivent des moments difficiles sur le plan personnel. Jacob Markstrom, des Canucks de Vancouver, a perdu son père récemment, et la semaine dernière c’était au tour de Marc-André Fleury de subir la même épreuve. Devan Dubnyk, du Wild du Minnesota, vit ce que Craig Anderson a vécu, il y a deux ans. Sa femme a été diagnostiquée d’un cancer et il a dû s’absenter. On ne peut que sympathiser avec ces athlètes, qui avant tout, sont des êtres humains.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Connor Hellebuyck WPG 10347
2 Darcy Kuemper ARI 10327
3 Tuukka Rask BOS 10289
4 Robin Lehner CHI 10259
5 Jordan Binnington STL 10252
6 Ben Bishop DAL 10228
7 Jaroslav Halak BOS 10212
8 Thomas Greiss NYI 10210
9 Frederik Andersen TOR 10207
10 Anton Khudobin DAL 10189
11 David Rittich CGY 10175
12 Marc-Andre Fleury VEG 10175
13 Antti Raanta ARI 10163
14 Mikko Koskinen EDM 10154
15 Anders Nilsson OTT 10110
16 Henrik Lundqvist NYR 10094
17 Jacob Markstrom VAN 10084
18 Semyon Varlamov NYI 10085
19 John Gibson ANA 10081
20 Brian Elliott PHI 10068
21 Braden Holtby WSH 10058
22 Corey Crawford CHI 10052
23 Philipp Grubauer COL 10043
24 Alexandar Georgiev NYR 10038
25 Linus Ullmark BUF 10036
26 James Reimer CAR 10022
27 Andrei Vasilevskiy TBL 10002
28 Alex Stalock MIN 10021
29 Carter Hutton BUF 9996
33 Carey Price MTL 9967
 
Note sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.