/news/society
Navigation

Le pape dénonce le «péché social» des discriminations contre les handicapés

Le pape dénonce le «péché social» des discriminations contre les handicapés
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le pape François a qualifié mardi de « péché social » une culture qui distingue entre « certaines vies de série A et d’autres de série B », à l’occasion de la journée mondiale des personnes handicapées.

« Il faut développer les anticorps contre une culture qui considère certaines vies de série A et d’autres de série B: ceci est un péché social! », a dit le pape dans un message écrit diffusé par le Vatican.

« Il faut avoir le courage de donner la parole à ceux qui sont discriminés en raison de leur handicap, car malheureusement aujourd’hui encore, dans certains pays, on a du mal à les reconnaître comme des personnes ayant une égale dignité », a poursuivi le souverain pontife.

« N’oublions pas les nombreux “exilés cachés” qui vivent à l’intérieur de nos maisons, de nos familles, de nos sociétés », a imploré le souverain pontife.

Déplorant « une culture du déchet », il a noté que beaucoup de personnes handicapées vivent « sans appartenir et sans participer » à la société.

Si une plus grande inclusion progresse, « des préjugés » subsistent ainsi que « des limites » en matière d’accession à l’éducation et au travail, a-t-il critiqué. Or c’est un domaine qui, selon lui, « détermine le degré de civilisation d’une nation ».