/lifestyle/books
Navigation

Margaret Atwood sera au Salon du livre de Québec

Margaret Atwood prendra part à un événement public, le 14 avril 2020, à Québec

Margaret Atwood sera au Salon du livre de Québec
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Salon international du livre de Québec (SILQ) misera sur une tête d’affiche d’envergure pour mousser son édition 2020 : la plus récente récipiendaire du Booker Prize, l’écrivaine canadienne Margaret Atwood.

L’auteure du roman devenu une populaire série télé La servante écarlate participera à une conversation publique qui sera animée par la romancière Marie Laberge, en avant-première du SILQ, le mardi 14 avril, au Centre des congrès de Québec.

« De la visite rare », s’est enthousiasmé le nouveau directeur général du Salon, Daniel Gélinas, en précisant que Mme Atwood ne fera aucune autre apparition publique au Québec d’ici là.

Le Salon international du livre de Québec a attiré 70 000 personnes, en 2019.
Photo d’archives, Jean-François Desgagnés
Le Salon international du livre de Québec a attiré 70 000 personnes, en 2019.

« Ça met Québec sur la mappe. Nous sommes un lieu où on va discuter de littérature », a ajouté le grand patron du Centre des congrès, Pierre-Michel Bouchard.

Auteure de plus d’une cinquantaine de livres, l’écrivaine âgée de 80 ans a remporté deux fois le prestigieux Booker Prize : en 2000 pour Le tueur aveugle et cet automne pour son plus récent roman, Les testaments.

Sa dernière visite dans la capitale remonte à octobre 2015, quand elle avait participé à l’événement Québec en toutes lettres.

Daniel Gélinas, que l’on voit ici en compagnie du maire Régis Labeaume lors de l’annonce de la venue de l’écrivaine mardi matin, souhaite apporter des changements à la programmation du SILQ.
Photo Stevens LeBlanc
Daniel Gélinas, que l’on voit ici en compagnie du maire Régis Labeaume lors de l’annonce de la venue de l’écrivaine mardi matin, souhaite apporter des changements à la programmation du SILQ.

Le SILQ va changer

Cette annonce hâtive, à quatre mois de l’événement, met la table à une série de nouveautés qui seront dévoilées d’ici le printemps, a prévenu Daniel Gélinas, qui souhaite un salon « qui ne sera pas pareil comme il était avant ».

Appelé en renfort après la chute de Philippe Sauvageau, évincé quand Le Journal a révélé qu’il se rendait régulièrement au Bénin sur le bras du SILQ, l’ex-directeur général du Festival d’été a indiqué que les principaux changements toucheraient la programmation.

« Éventuellement, il pourrait y avoir des événements hors des murs du Salon pendant l’événement. On a de beaux projets. »

Daniel Gélinas avait pris la tête du SILQ de façon intérimaire en mai dernier. Il occupe maintenant officiellement le poste de directeur général, au moins jusqu’à la fin de la prochaine édition, qui aura lieu du 15 au 19 avril prochains.


► Les billets pour assister à la conférence de Margaret Atwood seront mis en vente ce matin, à 9 h, au coût de 25 $ en admission générale. Quelques places VIP seront offertes pour 100 $.