/news/currentevents
Navigation

Rage au volant : il raconte la fois qu’il a été atteint par une balle aux États-Unis

Coup d'oeil sur cet article

L’incident de rage au volant extrême survenu sur l’autoroute 40 dans lequel un livreur a été blessé par balle, lundi, a certainement éveillé des souvenirs à un Québécois qui réside aux États-Unis depuis 15 ans.

En 2007, Charles Saint-Maurice a aussi été atteint par balle alors qu’il voyageait pour le travail à Memphis, au Tennessee.

«Je suis arrivé à l’aéroport vers 23h30. Je suis embarqué dans un taxi pour aller à mon hôtel et puis sur l’autoroute, un moment donné, on est dans la voie du centre et le chauffeur de taxi a changé de voie pour prendre une sortie un peu plus loin. Il y avait, dans son angle mort, une voiture qu’il n’a pas vue. J’étais assis en arrière», a-t-il d’abord raconté, en entrevue sur QUB Radio.

Son histoire prend ensuite une tournure dramatique.

Déjà, en voyant cette Thunderbird des années 90 – qui était dans la voie de gauche à la hauteur du taxi et qui ne le dépassait pas – M. Saint-Maurice avait l'impression que quelque chose qui ne tournait pas rond.

«J’ai regardé du coin de l’œil et j’ai vu la grosse lueur blanche, j’ai entendu la détonation et après j’ai eu une douleur vive dans le bas de la jambe. J’avais reçu une balle par la portière», a poursuivi Charles Saint-Maurice.

  • ÉCOUTEZ la suite de cette histoire surréelle racontée dans l’émission de Mario Dumont à QUB radio :