/news/green
Navigation

Trop-pleins appréhendés de lisiers: le gouvernement du Québec annonce une mesure exceptionnelle

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | En raison du printemps tardif et de l’hiver hâtif, les agriculteurs du Québec n’ont pas pu épandre leurs lisiers et craignent un débordement de leurs fosses d’ici au printemps 2020. Pour prévenir ce risque, le gouvernement du Québec a annoncé lundi que les agriculteurs pourront, de manière exceptionnelle, procéder à un épandage hors saison en décembre 2019. 

Des conditions strictes seront toutefois imposées aux entreprises agricoles et l'opération devra obligatoirement être supervisée par un agronome. 

«Il est très important de protéger et d'améliorer la qualité de l'eau dans nos lacs, rivières et cours d'eau. C'est notamment pourquoi des normes strictes veillent à encadrer la gestion des déjections animales. Lorsqu'une situation exceptionnelle, posant des risques environnementaux significatifs, nous amène à déroger à ces normes, nous devons exiger que toutes les précautions nécessaires soient déployées», a déclaré le ministre québécois de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, dans un communiqué. 

Parmi ces conditions, l’agriculteur doit avoir exploré toute autre alternative possible pour disposer de ses volumes excédentaires de lisiers. 

Les volumes qu'il lui sera permis d'épandre se limiteront strictement à ceux qui sont requis pour assurer une continuité des activités d'élevage et pour éviter tout débordement de fosses d'ici au printemps 2020. 

L’agriculteur devra s'assurer qu'il n'y a aucun écoulement au cours d'eau, sous peine de sanctions. 

Aussi, il devra présenter un plan de rétablissement pour un retour à la conformité environnementale dès 2020. 

«Je suis heureux que nous ayons pu trouver une solution ponctuelle pour cet automne 2019, mais le gouvernement du Québec s'engage à aller plus loin. Nous allons évaluer les mesures à développer à court, à moyen et à long termes afin de prévenir une telle situation», a pour sa part indiqué le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.