/finance/business
Navigation

Une année fort occupée pour Fumoir Grizzly qui sort huit nouveaux produits

Laura Boivin, propriétaire de Fumoir Grizzly, lance huit nouve
Photo Diane Tremblay Pas de retraite en vue pour Laura Boivin, propriétaire de Fumoir Grizzly, qui a toujours le feu sacré de l'entrepreneuriat.

Coup d'oeil sur cet article

Fumoir Grizzly de Saint-Augustin-de-Desmaures sort huit nouveaux produits, qui arrivent juste à temps pour la période des Fêtes, dont une variété de saumon arc-en-ciel fumé rappelant les arômes du gin.  

À partir du 5 décembre, les supermarchés Metro offriront quatre nouvelles sortes de tartares et de pokes au saumon et au thon, en plus de quatre nouvelles saveurs de saumon arc-en-ciel fumé tranché: citron et aneth, BBQ style Tennessee, Gin et Gravlax de saumon de l’Atlantique.   

En développement depuis plus d’un an, ces nouveaux produits sont le résultat d’une recherche approfondie. Après avoir pénétré le marché de l’hôtellerie, de la restauration et des institutions avec cette nouvelle offre, l’entreprise est maintenant prête à les rendre accessibles au grand public. Les nouveaux produits, qui viennent accompagnés de marinades, feront leur apparition dans les autres bannières au cours des prochaines semaines.   

Plan d’agrandissement  

Ces innovations sont le fruit d’une collaboration fructueuse avec des chefs.   

«Si les chefs sont heureux, il y a de bonnes chances pour que le consommateur le soit aussi», a lancé Laura Boivin, propriétaire de Fumoir Grizzly.   

Après le lancement réussi de son premier tartare aux deux saumons, qui a été primé au fil des ans, l’entreprise a multiplié les innovations notamment en intégrant le thon à sa chaîne de production.   

«Plus ça va, plus on fait face à la mondialisation. Avant, il y en avait moins, car dans le domaine du saumon fumé, la réglementation était différente d’un pays à l’autre. Donc, c’était difficile d’importer sur nos territoires. Maintenant, il y a beaucoup de compétition qui arrive de l’extérieur», a-t-elle indiqué.   

«Considérant notre volonté d’exporter, on a choisi d’augmenter notre gamme de produits», a ajouté Mme Boivin.   

Une année de changement  

L’année 2019 se conclut de belle façon pour l’entreprise du parc industriel de Saint-Augustin qui est aussi présente sur le marché américain et canadien.   

Avec une progression du chiffre d’affaires de 19%, en moyenne, par année, depuis cinq ans, Fumoir Grizzly, a le vent dans les voiles.   

«On a un plan d’agrandissement qui est bien avancé. On pense qu’on pourrait être en mesure de le réaliser à partir du printemps», a affirmé Mme Boivin qui compte, parmi ses partenaires financiers, Investissement Québec.     

La production de nouveaux produits amène aussi des défis sur le plan logistique pour l’entreprise qui présente aujourd’hui un chiffre d’affaires de 16 M$.   

«Notre objectif, c’est de créer des lignes de production dédiées aux nouveaux produits afin d’être plus optimal», a-t-elle fait part.   

Le projet sur la table est évalué à 2 M$. Depuis qu’elle en a fait l’acquisition, il y a dix ans, Mme Boivin a doublé le nombre d’employés qui est passé autour de 80 personnes.