/sports/hockey/canadiens
Navigation

Un premier départ pour Primeau dans la LNH face à l'Avalanche

Un premier départ pour Primeau dans la LNH face à l'Avalanche
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Cayden Primeau n’aura pas poireauté longtemps au bout du banc. Après avoir assisté à la première victoire du Canadien en neuf matchs, mardi, il sera envoyé dans la mêlée, ce soir. 

En guise de baptême, l’Américain se mesurera aux frappes de l’Avalanche, équipe au sein de laquelle un certain Nathan MacKinnon fait des ravages. Troisième dans la colonne des pointeurs de la LNH, le Néo-Écossais a inscrit au moins un point à ses huit derniers matchs. Au cours de cette séquence, il a récolté 18 points, dont sept buts. 

L’équipe, elle-même, a le vent dans les voiles, l’Avalanche ayant remporté neuf de ses 12 derniers matchs. Comme si ce n’était pas suffisant, le Colorado pourrait miser sur le retour de Gabriel Landeskog. Blessé au bas du corps, le capitaine de l’Avalanche a raté les 16 dernières rencontres. 

Malgré la menace que représente l’Avalanche, Claude Julien a choisi d’y aller avec un gardien au nombril vert pour une raison bien précise. 

«L’équipe que nous allons affronter demain (les Rangers) en est une de notre association. Il y a une chance que nous devions nous battre contre elle pour une place en séries éliminatoires à la fin de la saison. Alors, il nous faudra absolument cette victoire», a-t-il expliqué au terme de l’entraînement matinal. 

Calme et confiant

Choix de 7e tour du Canadien en 2017, Primeau connaîtra donc son baptême dans la LNH à l’âge de 20 ans 3 mois et 25 jours.  

«Il a joué assez bien pour mériter son rappel. Nous ne jouerons pas sur les talons parce qu’il y a un jeune gardien devant notre filet, a soutenu Julien. On a juste à faire notre travail et ça va l’aider. C’est un gardien calme qui semble toujours se trouver au bon endroit pour effectuer l’arrêt.» 

En 12 matchs avec le Rocket de Laval, le fils de Keith Primeau a maintenu un dossier de 7-4-1, une moyenne de buts alloués de 2,58 et un taux d’efficacité de ,910. 

«Je lui ai parlé tôt ce matin. Je lui ai dit d’être fidèle à lui-même, de jouer avec confiance et de continuer de faire ce qui lui a permis de se rendre ici. Que, de cette façon, il nous donnera une bonne chance de gagner un match de hockey», a indiqué l’entraîneur du Canadien. 

Leskinen à l’essai

Primeau ne sera pas le seul à faire son entrée dans la LNH. Rappelé hier, Otto Leskinen évoluera à la gauche de Cale Fleury sur la troisième paire de défenseurs. Âgé de 22 ans, le Finlandais a récolté 12 points en 24 matchs avec le Rocket. 

Après s’être adapté sur les surfaces de jeu nord-américaines à Laval, il se sent prêt pour le grand saut. 

«Je suis maintenant habitué. Je me sens à l’aise, a déclaré le défenseur. Ce sera tout un défi. Je vais essayer de faire de mon mieux et de ne pas trop penser.»  

• Opéré à un genou le 18 novembre, Paul Byron a patiné une première fois en précédant ses coéquipiers sur la glace du complexe sportif de Brossard. Charles Hudon et Mike Reilly seront laissés de côté ce soir.