/news/transports
Navigation

Le garage du tramway à Limoilou sera déplacé

L’emplacement projeté était contesté par des citoyens

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de citoyens de Limoilou a obtenu gain de cause dans son combat pour déplacer l’imposant garage dans lequel le tramway sera entretenu. L’annonce officielle se fera la semaine prochaine par le maire Labeaume, a appris Le Journal.

Pour entretenir le tramway, la municipalité se dotera de deux garages, également appelés Centres d’entretien et d’exploitation (CEE).

Le CEE principal sera situé à proximité du terminus ouest du trajet, dans le secteur Legendre. Le CEE secondaire devait théoriquement se trouver sur les terrains d’Hydro-Québec, sur la 41e Rue, entre la 1re et la 4e Avenue.

Or, cet emplacement névralgique est vivement contesté par le conseil de quartier de Lairet.

En juin dernier, Jean-François Vallée, vice-président de cet organisme, avait dénoncé l’installation « d’un garage bête et méchant » dans un territoire qui devrait plutôt se transformer en « un pôle de destination » réunissant des commerces de proximité.

Aussi, selon ce même raisonnement, l’emplacement projeté aurait un autre inconvénient.

Il forcerait la fermeture partielle de la 2e Avenue et accentuerait l’enclavement d’un quartier déjà encerclé par l’autoroute Félix-Leclerc et par le boulevard Henri-Bourassa.

Jusqu’à récemment, deux scénarios étaient étudiés par le bureau de projet du Réseau structurant. Dans les deux cas, le CEE doit rester sur la bande de terrain d’Hydro-Québec de la 41e Rue.

On réfléchissait cependant à l’idée de repousser l’édifice soit à l’est (à proximité du boulevard Henri-Bourassa) ou à l’ouest (non loin des bretelles de l’autoroute Félix-Leclerc).

Aux dernières nouvelles, l’option d’installer le CEE à l’ouest, à quelques centaines de mètres de l’emplacement projeté, avait les faveurs de l’administration municipale.

Cette hypothèse est privilégiée, car elle répond mieux aux besoins des citoyens et qu’elle est moins invasive pour les commerçants du secteur, nous dit-on.

Récriminations entendues

Jeudi en point de presse, Régis Labeaume a été interrogé sur les aménagements généraux que la Ville pourrait effectuer dans le cadre du Réseau de transport structurant.

« On a déjà un conseil de quartier de Limoilou qui nous a fait une demande, à laquelle on a acquiescé [...] On reste ouvert. Il faut que ce soit techniquement et financièrement possible », a-t-il répondu.

Au conseil de quartier de Lairet, l’administratrice Julie Tremblay-Potvin dit avoir noté « une belle ouverture » de la part de la Ville au cours des derniers mois.

« On a eu leur aval pour préserver le potentiel de développement de cette intersection-là (1re Avenue et 41e Rue) », a-t-elle révélé.

Emplacement projeté du garage secondaire du tramway

Voici l’emplacement actuellement projeté du garage secondaire du tramway, dans le secteur de Lairet (Limoilou). Le maire Régis Labeaume va bientôt annoncer que l’édifice sera finalement déplacé de quelques centaines de mètres.
Capture d’écran
Voici l’emplacement actuellement projeté du garage secondaire du tramway, dans le secteur de Lairet (Limoilou). Le maire Régis Labeaume va bientôt annoncer que l’édifice sera finalement déplacé de quelques centaines de mètres.