/sports/hockey/canadiens
Navigation

Un espoir du CH comparé à Nicklas Lidstrom

Mattias Norlinder
Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHERE Mattias Norlinder

Coup d'oeil sur cet article

Le journaliste Per Hagglund couvre depuis 30 ans les activités du club de Modo, en Suède. Les Peter Fosrberg, jumeaux Sedin et Victor Hedman, entre autres, ont évolué sous ses yeux.

Bref, Hagglund en a vu d’autres, mais dans un entretien avec le site internet The Athletic qui portait d'abord sur la petite ville d’Örnsköldsvik – ayant vu naître quantité d’excellents joueurs –, il a lui-même mentionné le nom de Mattias Norlinder, un défenseur gaucher choisi au troisième tour (64e au total) par le Canadien de Montréal en 2019.

Et il a évoqué une légende. Pas n’importe laquelle.

«Dans cinq ans, il sera un gagnant du trophée Norris, a prédit Hagglund. C’est un Nicklas Lidstrom : il est tellement intelligent et ses mains sont excellentes, tout comme son coup de patin. Il sera le prochain joueur en provenance de Modo sur lequel vous écrirez.»

Norlinder, 19 ans, a récolté 12 points en 25 matchs cette saison avec le club de Modo, qui évolue désormais dans le deuxième échelon professionnel suédois, le circuit Allsvenskan.

Le jeune homme compte parmi ses coéquipiers l’ancien défenseur de la LNH Tobias Enstrom, qui a également chanté ses louanges lors d’une entrevue accordée au site web HabsEyeOnThePrize, en octobre dernier.

«Ce jeune est tellement spécial, il a tout, s’est-il émerveillé. Il est habile, il patine bien, bouge bien et peut lancer la rondelle. Il se débrouille bien en territoire défensif. Il est voué à un beau futur.»

Le gourou du recrutement amateur du CH, Trevor Timmins, avait pour sa part décrit Norlinder en juin dernier comme «un patineur fluide, un défenseur du nouveau style».