/news/society
Navigation

5000 paniers de Noël assemblés en quelques heures à Moisson Montréal

Coup d'oeil sur cet article

L’effervescence règne dans l’entrepôt de Moisson Montréal, où 200 bénévoles s’affairent à assembler 5000 paniers de Noël. 

Élise Guilbaut, comédienne, était sur place pour donner un coup de main et encourager tous ceux et celles qui prennent part à cette tradition annuelle. 

«Le temps des Fêtes est une période très spéciale. Et quand on est démunis ou qu’on souffre l’insécurité alimentaire, ça se sent encore plus», souligne la porte-parole de Moisson Montréal. 

Grâce à la plus grande banque alimentaire du Canada, plusieurs familles pourront bénéficier de quelques soupers «plus festifs». 

L’anatomie d’un panier de Noël 

Concentrés de réconfort, les paniers de Noël comportent toutes sortes de produits. Pâtes alimentaires, café, sauce tomate, friandises, craquelins, épices s’y retrouvent pêle-mêle. Leur valeur oscille autour de 50$. «L’idée, c’est de faire plaisir», indique Élise Guilbaut. 

Elle en profite pour rappeler que Moisson Montréal est présent dans la communauté à longueur d’année, et pas seulement pendant la période des Fêtes. L’organisme comble 560 000 demandes d’aide alimentaire par mois.