/sports/huntfish
Navigation

Un demi-siècle de motoneige pour Ski-doo

Qui ne se souvient pas de ce célèbre modèle Ski-Doo jaune, que l’on voyait circuler un peu partout au Québec, dans les années 1960.
Photo courtoisie, Karl Tremblay Qui ne se souvient pas de ce célèbre modèle Ski-Doo jaune, que l’on voyait circuler un peu partout au Québec, dans les années 1960.

Coup d'oeil sur cet article

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis que Joseph-Armand Bombardier a décidé de créer un véhicule pour que les gens puissent s’amuser dans la neige en hiver. S’il pouvait revenir l’espace d’un instant, il serait certainement très fier de constater ce qu’est devenu son rêve.

Après avoir connu du succès avec son Autoneige B-12, il a décidé d’inventer une machine qui permettrait aux gens d’apprivoiser l’hiver, à une époque où l’entretien des routes n’était pas du tout le même qu’aujourd’hui.

Au fil du temps, grâce à l’appui inconditionnel de l’équipe de design, BRP a su se tailler une place de choix dans l’industrie des sports motorisés. Histoire de souligner les 50 ans d’histoire de cette division, qui a reçu pas moins de 112 prix internationaux, Denys Lapointe et son équipe avaient organisé une exposition spéciale de trois jours permettant de découvrir le cheminement de l’entreprise. Réservée aux employés provenant de plusieurs pays du monde, c’est avec plaisir que j’ai accepté l’invitation d’une visite privilégiée.

Des exemples de prototypes sur lesquels BRP travaille dans le domaine des véhicules électriques urbains de l’avenir.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
Des exemples de prototypes sur lesquels BRP travaille dans le domaine des véhicules électriques urbains de l’avenir.

« Passer en revue d’anciennes esquisses ainsi que des prototypes antérieurs pour bâtir cette exposition fut une expérience émouvante à bien des égards. De mon père, qui a été le premier responsable du design chez BRP, au nombre de modèles étonnants que nous avons créés, dont certains ont été mis sur le marché, ce qui m’a le plus frappé, c’est tout ce talent qui s’est joint à notre studio au cours des cinq dernières décennies », relate M. Lapointe, vice-président principal, Design, Innovation et Services récréatifs.

« Nous avons contribué au succès de BRP dans le passé et nous continuerons de façonner l’avenir, en explorant de nouvelles façons de déplacer les gens. »

Toute une gamme

Bien d’autres produits ont été inventés et produits par le géant québécois. Il suffit de penser à la motomarine, la première au monde – le fameux Sea Doo –, qui est devenue une référence mondiale. Aujourd’hui, cette gamme comprend plusieurs modèles dont un qui a été équipé pour les besoins des pêcheurs.

L’arrivée sur le marché du désormais célèbre Spyder a aussi modifié la norme dans le domaine des motocyclettes. Offert maintenant en plusieurs versions, il propose un modèle capable de rouler sur certaines routes de terre.

Le nom Can-Am avait été synonyme de succès pour les amateurs de motocyclettes à une certaine époque. BRP a ramené ce nom magique, abandonné durant plusieurs années, pour offrir aux amateurs de VTT des quads et des côte-à-côte de grande qualité.

Vraiment en revisitant ces 50 années de design, on prend encore plus conscience de l’ampleur du rôle de BRP dans le domaine des véhicules de loisir.

Un futur électrique

L’équipe de Denys Lapointe n’a surtout pas envie de s’asseoir sur ses succès antérieurs. Elle pense plutôt à l’avenir en planchant sur des véhicules électriques.

BRP a profité de son dernier Club 2020 pour présenter six concepts électriques à ses concessionnaires, tant parmi ses produits actuels de la gamme que dans de nouvelles formules.

Certains prototypes du futur sont présentement à l’essai, que l’on pense à une motocyclette électrique ou encore à un des deux véhicules à trois ou quatre roues conçus pour les déplacements en milieu urbain.

« Pour nous, la question n’est pas si nous allons aller vers les véhicules électriques, mais plutôt quand », a conclu M. Lapointe.