/sports/football/rougeetor
Navigation

Alex Duff opte pour le Rouge et Or

Le porteur de ballon du campus Notre-Dame-de-Foy ira rejoindre trois de ses ex-coéquipiers

Alex Duff
photo courtoisie, Roch Lambert Alex Duff a terminé au premier rang du circuit comme retourneur avec des gains de 210 verges en 22 retours de dégagement.

Coup d'oeil sur cet article

Hésitant entre Concordia et l’Université Laval, Alex Duff poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or. 

Le porteur de ballon du campus Notre-Dame-de-Foy a fait connaître sa décision vendredi. Si Duff a aussi considéré Sherbrooke et Ottawa au début du processus de recrutement, son choix final s’est porté entre le Rouge et Or et les Stingers de Concordia. 

« Ce fut une décision assez difficile, a-t-il indiqué. Parce que je suis natif de Québec, j’ai toujours voulu jouer pour le Rouge et Or. Je me retrouve dans une belle situation et je ne pouvais pas passer à côté d’une telle opportunité.  

« Laval mise sur des installations de premier plan, des excellents entraîneurs et une équipe gagnante, de poursuivre Duff. Le Rouge et Or, c’est très gros au Québec. J’ai parlé à Guillaume Bourassa à Concordia. Il était déçu de ma décision, mais il la respectait et la comprenait. Je ne rentre à l’université qu’en septembre, mais ça ne m’aurait rien donné d’attendre plus longtemps pour prendre ma décision. » 

Il y a quelques jours, son coéquipier Mathieu Robitaille a opté pour les Stingers. Duff devient le 4e finissant du CNDF à opter pour le Rouge et Or après Francis Bouchard, Vincent Carbonneau et Alexis Forest et le deuxième porteur de ballon après Émile Malenfant. 

« Je n’ai pas basé ma décision sur le choix de mes coéquipiers, a-t-il indiqué, mais c’est le fun de retrouver des gars avec qui j’ai joué pendant trois ans. » 

À Laval, Duff se retrouvera derrière deux porteurs de 4e année en Vincent Breton-Robert et Alexis Côté ainsi qu’un gars de 4e année d’admissibilité en Luca Perrier. « Je peux apprendre beaucoup des vétérans, a-t-il souligné. Ça va être une saison d’apprentissage au cours de laquelle je vais préparer mon futur. Je vais apprendre le cahier de jeux, travailler fort et saisir mon opportunité si elle se présente. » 

Unités spéciales 

Au collégial, Duff était aussi utilisé comme retourneur. « C’est un aspect que j’aime beaucoup faire, a-t-il précisé. Antoine Dansereau-Leclerc est très bon et je vais apprendre de lui. Les unités spéciales sont la porte d’entrée. » Il a terminé au premier rang du circuit avec des gains de 210 verges en 22 retours de dégagement. 

Satisfait de sa dernière campagne collégiale ? « J’ai connu des moments plus difficiles, a-t-il reconnu, mais j’ai rebondi et joué à la hauteur de mes possibilités dans les moments importants en fin de saison. » 

Duff a notamment connu un fort match contre les Cougars du Collège Champlain dans une victoire qui confirmait pratiquement une place dans les séries éliminatoires au CNDF. Il a conclu la saison avec des gains de 402 verges et un touché en 79 courses. Il a ajouté 280 verges et trois majeurs en 16 réceptions.