/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Julie Le Breton

Chaque semaine, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs

Épidémie
Photo Pierre-Paul Poulin Julie Le Breton

Coup d'oeil sur cet article

Frère et sœur

Épidémie
Photo d'archives

En 2007, sur le plateau de tournage de la comédie noire Cadavres d’Érik Canuel (La loi du cochon, Bon cop, Bad cop), il y a déjà douze ans. Julie Le Breton dans la peau d’Angèle, la sœur de Raymond interprété par Patrick Huard. Les deux se retrouvent à la mort de leur mère, après dix ans de séparation, dans la maison familiale, où s’empilent des cadavres.

Suspenses et comédies

Épidémie
Photo d'archives

Révélée au grand public grâce à son premier rôle au cinéma dans la comédie Québec-Montréal de Ricardo Trogi en 2001, quelques années après sa sortie de l’Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx, la comédienne n’a jamais cessé de jouer pour le grand écran, à raison d’un ou deux projets par année. En 2004, elle tournait le suspense Dans l’œil du chat (photo), aux côtés de Jean-Nicolas Verreault et Isabel Richer. 

Multiplication des rôles

Épidémie
Photo d'archives

Une entrevue, au milieu des années 2000. La jeune femme native d’Arvida qui a grandi en Suisse et aux États-Unis où son père cadre travaillait, jouait à l’époque de la loufoque comédie François en série, aux côtés de Martin Laroche. Devenue une habituée de notre télévision, elle multipliait alors les rôles et les nominations. 

Rôle en or

Épidémie
Photo d'archives

Un souvenir récent encore gravé dans notre mémoire, Julie et son célèbre partenaire télévisuel, Martin Matte, posant avec leurs enfants télé (Émilie Bierre et Charles William Ross). Grâce aux Beaux malaises et à ce rôle formidable, la comédienne recevra plusieurs prix Gémeaux et Artis de 2014 à 2016. Depuis la fin de la série, le public continue d’espérer le retour de la joyeuse famille. 

La femme du héros

Épidémie
Photo d'archives

Sur le plateau de tournage du film Maurice Richard, Julie, en brune, alors qu’elle incarnait le rôle de Lucille Richard, la femme du célèbre joueur de hockey, personnifié par Roy Dupuis. Son jeu lui a valu le prix Génie de la meilleure actrice pour un premier rôle, un premier trophée d’interprétation en carrière.

► Julie Le Breton interprète le rôle d’Anne-Marie Leclerc (photo), une médecin infectiologue, chargée d’identifier les causes urgentes de santé publique, dans la nouvelle série de Épidémie qui sera présentée cet hiver à TVA. On se retrouvera en pleine action, alors que Montréal sera frappée par un virus mortel. Avec également Mélissa Desormeaux-Poulin et Ève Landry. Un suspense réalisé par Yan Lanouette-Turgeon (L’imposteur, Les pays d’en haut). À TVA, dès le mardi 7 janvier à 21 h.

► Les dix nouveaux épisodes de la troisième saison de la série policière Victor Lessard sont disponibles sur Club illico. Julie Le Breton y reprend son rôle de Jacinthe Taillon aux côtés de Patrice Robitaille (Lessard).

►On retrouvera la comédienne sous les traits de la bouillante Délima, la sœur de Séraphin Poudrier, dans la cinquième saison de la populaire série Les Pays d’en haut, sur ICI Tou.tv Extra le 12 décembre, puis diffusée à Radio-Canada en janvier.