/news/politics
Navigation

Toujours pas de plan pour contrer la pénurie de préposés aux bénéficiaires

Coup d'oeil sur cet article

La ministre de la Santé, Danielle McCann, a renié sa parole en refusant de rendre public son plan pour contrer la pénurie de préposés aux bénéficiaires, comme elle s’y était pourtant engagée, déplorent les partis d’opposition.  

«Ou elle n’a pas de plan, ou elle n’a pas de parole», a dénoncé le député solidaire Sol Zanetti samedi, à l’aube d’un bâillon parlementaire qui mobilisait les élus.     

La semaine dernière, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion qui demandait à Mme McCann de déposer un plan d’action d’ici la fin des travaux.      

Le bureau de la ministre a confirmé au Journal que ces documents ne seront finalement pas présentés dans l’immédiat. «Ils seront rendus publics dans les meilleurs délais», a indiqué l’attaché de presse de la ministre, Alexandre Lahaie.     

Pour M. Zanetti, c’est une preuve de plus que «ce gouvernement méprise les institutions démocratiques». Au-delà des effets de toge parlementaires, M. Zanetti estime que «la situation est grave».      

«La pénurie de préposés est énorme. On va avoir besoin de dizaines de milliers de préposés. Il en manque déjà; les gens à l’aube d’aller dans un CHSLD ou qui ont des proches dans cette situation sont très inquiets», a-t-il dit.     

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

  

«La CAQ n’était pas prête»  

Pour le libéral André Fortin, c’est un exemple de plus qu’un «engagement de la ministre de la Santé, ça ne vaut pas grand-chose».      

«Le fameux plan, il est tellement secret, qu’il n’est même pas encore écrit», a-t-il raillé. «Comment est-ce possible qu’après un an, il n’y ait pas de plan? Ça dit très clairement: La CAQ n’était pas prête.»     

De son côté, la ministre a indiqué qu’elle allait «rendre public ce plan d’action éventuellement [...] dans les meilleurs délais». Elle a ajouté que cette année, 350 préposés aux bénéficiaires ont été embauchés en plus dans le réseau de la santé.