/misc
Navigation

Ma résolution

Tenter de retrouver l'esprit des Fêtes

Ma résolution

Coup d'oeil sur cet article

Cette année, je prends une résolution avant le changement d’année. Ce n’est pas pour me vanter, ou pour faire culpabiliser les gens que je vous en parle. Mais je pense que certains d’entre vous auraient peut-être envie d’embarquer, qui sait! 

J’ai toujours eu des sentiments partagés sur le Noël et le temps des fêtes en général. J’aime la musique, les biscuits qui sortent du four, les enfants émerveillés. Mais j’aime moins la pression que l’on se met, les heures de route pour aller réveillonner et... la surconsommation qui y est associée.  

Cette année, mon mari et moi avons décidé de prendre une résolution afin de réduire notre trace écologique et afin d’encourager davantage nos entreprises d’ici. Dans les prochaines semaines, nous allons tâcher de faire nos achats à au moins 80% dans des commerces québécois et d’acheter au moins 50% des cadeaux de Noël faits au Canada. 

J’ai décidé de partager cela avec vous pour deux raisons : pour me forcer à y parvenir, puis pour peut-être donner envie à d’autres d’essayer.  

Le suremballage ne m’emballe pas 

Nous allons également tenter de réduire nos emballages cadeau. C’est d’ailleurs tellement difficile quand on commande en ligne... J’adore magasiner en ligne! Moi qui déteste les files d’attentes et les foules... mais je vis très mal avec le fait que ma nouvelle paire de chaussure soit remplie par des papiers chiffonnés et des bâtonnets de plastique, ensuite emballés d’un papier, le tout emballé dans une boîte à chaussure, elle-même emballée dans un autre sac... l’enfer. 

Je ne me sens pas prête à embarquer dans le zéro déchet... mais je vais essayer de m’améliorer.

Donc cette année, nous allons tenter d’éviter les commandes ultra emballées, et nous allons nous déplacer dans des magasins ayant pignon sur rue. Nous vivons à Québec, nous irons donc nous promener sur la rue St-Jean et St-Joseph, les avenues Maguire et Cartier, etc. Et pourquoi ne pas en faire une activité familiale agréable, plutôt que de courir au centre commercial afin d’en finir le plus rapidement possible. 

Le plaisir d’offrir

Puis finalement, nous allons remplacer quelques cadeaux par des dons à des organismes de charité. Cela fait quelques années que j’offre à mon fils et mes filleuls, qui sont rendus assez vieux pour comprendre, de choisir un cadeau de survie de l’Unicef. Vous irez voir, c’est vraiment génial. Ils peuvent choisir des filets anti-malaria, des vaccins, du matériel scolaire, de l’eau potable, et même des animaux! Cela leur apprend le plaisir de partager et ils se sentent tellement fiers d’eux. De toute façon, on se dit tous constamment qu’ils en reçoivent trop... voici une façon d’y remédier un petit peu. 

Je prends finalement une dernière résolution : Fabriquer quelques présents avec les enfants. Tricots, bricolages, confitures... nous allons essayer de joindre l’utile à l’agréable en passant du bon temps en famille. 

Vous pourrez suivre nos aventures sur ma page Facebook au cours des prochaines semaines. Je précise ici que nous n’avons aucune entente avec quelque commerçant ou bannière que ce soit. Nous ne recevrons aucune rémunération ou avantage en échange de visibilité. 

Alors, ça vous dit d’essayer ça avec nous?