/news/currentevents
Navigation

Beauceville: des commerçants n’attendront pas les actions sur la rivière

Mur Tim Hortons Beauceville
Photo Jean-François Racine Le mur devrait bien s’intégrer au bâtiment une fois les travaux terminés.

Coup d'oeil sur cet article

Au moment où la rivière Chaudière menaçait encore mardi, le restaurant Tim Hortons de Beauceville poursuivait la construction d’un mur pour se protéger des futures inondations. Ironie du sort, la pluie de mardi a provoqué un embâcle sur la rivière Chaudière. Deux alertes ont été envoyées par les autorités en après-midi. Les glaces étaient suffisantes pour soulever des inquiétudes. 

«Risque de hausse rapide du niveau de la rivière lorsque l’embâcle cédera. Surveillance en place. Soyez aux aguets», ont mentionné les avertissements. En soirée, l’avis a toutefois été révoqué. Avec le refroidissement rapide, l’amoncellement de glaces pourrait causer des problèmes au printemps. 

Agir maintenant 

En attendant des actions concrètes sur la rivière, des commerçants ont décidé d’agir. Un mur de protection est en construction autour du Tim Hortons. L’aménagement est loin d’être terminé. À terme, la propriétaire du bâtiment assure que tout sera harmonieux. En avril 2019, le restaurant de Beauceville a été lourdement endommagé. 

«On ne sait pas quand auront lieu les travaux dans la rivière. On ne veut pas revivre ça. Ce n’était pas possible de surélever le bâtiment et le déménagement était impossible. Au final, ça va être beau et bien fait», explique Éloïse Jacques, de la Société d’Investissements Louis Jacques. 

Par ailleurs, malgré les critiques du maire François Veilleux qui tente par tous les moyens de se faire entendre, les travaux pour l’installation des estacades ne sont toujours pas commencés. 

À la mi-novembre, le maire de Beauceville était furieux devant le risque de ne pas pouvoir installer pour l’hiver les fameuses estacades qui doivent servir de mesure d’atténuation. 

Au cœur de la municipalité, les travaux de reconstruction de certains commerces ne sont toujours pas terminés. L’épicerie IGA vient à peine d’ouvrir après une fermeture de plusieurs mois.