/news/provincial
Navigation

L’avocat François Marchand ne portera pas en appel la décision

L'avocat François Marchand devant le marché du Vieux-Port en mai dernier
Photo d'archives, Stevens LeBlanc L'avocat François Marchand devant le marché du Vieux-Port en mai dernier

Coup d'oeil sur cet article

Après sa défaite devant la Cour supérieure, François Marchand, avocat et opposant à l’administration Labeaume, a décidé de ne pas porter en appel la décision de justice autorisant la démolition du marché du Vieux-Port. 

« Me Marchand renonce à porter la cause en appel compte tenu notamment des longs délais pour obtenir jugement en Cour d’appel », peut-on lire dans un communiqué de presse émis mardi par l’avocat.

Le 15 novembre dernier, la Cour supérieure a débouté l’avocat. Ce dernier affirmait que le contrat de cession du marché – qui est passé des mains du fédéral à celles de la Ville de Québec – obligeait la municipalité à maintenir la vocation du marché. 

lieu de rencontre

Même s’il a renoncé à poursuivre son combat judiciaire, François Marchand a dit souhaiter que le marché satellite – projeté par la municipalité à la place de l’édifice actuel – « se réalise et qu’il ne soit pas une simple tente avec quelques étals, mais un véritable point et lieu de rencontre où les citoyens du Vieux-Québec pourront trouver les services de proximité qui leur manquent cruellement ».