/finance/business
Navigation

Le chantier de la centrale Romaine 4 mis en veilleuse

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec a placé en veilleuse le chantier de la centrale Romaine 4, mardi, afin d’éviter d’éventuels accidents de travail. 

Ce faisant, 250 travailleurs sous la responsabilité de l’entreprise Hamel CRT, responsable des travaux à la centrale en construction, ont été démobilisés. 

La société d’État juge que les risques d’accident de travail sont trop élevés sur le chantier. Elle reproche notamment à l’entrepreneur des méthodes de travail et des procédures inadéquates mettant en danger les travailleurs, notamment au niveau de la manutention d’équipements et de matériaux. 

Hamel RTC a 26 jours pour corriger la situation et présenter les mesures correctives à Hydro-Québec. 

«On a eu des avertissements, des discussions avec l’entrepreneur à plusieurs reprises concernant des situations problématiques qui s’avéraient dangereuses pour les travailleurs. Il n’y a aucune chance à prendre pour nous. Un plan de redressement a été demandé à l’entrepreneur pour le 6 janvier prochain. C’est un plan d’action bien précis avec des ajustements aux différentes méthodes de travail sur le site de construction, que ce soit des opérations de levage, des façons de travailler», a indiqué Sandra Chiasson, porte-parole d’Hydro-Québec. 

À ce jour, quatre accidents mortels se sont produits sur le chantier. Les responsables du chantier ne souhaitent pas d’autres drames d’ici la fin des travaux prévue en 2021.